Colocation pour vos investissements locatifs

Achetez facilement les meilleurs services et produits de notre catégorie Colocation.

Boostez votre rendement locatif grâce à la colocation.

La colocation est généralement associée aux étudiants, mais elle attire de plus en plus de jeunes salariés et même des familles. Ce mode de vie attire un large public d’autant plus avec l’arrivée du co-living. Il faut savoir qu’investir dans une colocation est un investissement immobilier qui peut vite devenir très rentable ! En effet, les centres-villes plébiscités par les jeunes actifs connaissent une augmentation du prix des loyers : les futurs locataires cherchent donc à trouver un moyen pour alléger leur budget location. La colocation permet d’offrir au locataire une qualité de vie qu’il ne trouverait probablement pas avec un studio. Bien évidemment, investir dans une colocation représente un plus gros casse tête pour les propriétaires, puisque ce n’est pas un locataire que vous devrez trouver mais bien 3,4 et plus. Quant au risque de vacance locative, il existe comme pour tout type de logement. Il est bien sûr peu probable que tout vos locataires décident de quitter le logement en même temps. En moyenne, lorsqu’un locataire quitte le logement, le propriétaire met 1 à 2 mois avant de trouver son remplaçant. Mais les colocations sont de plus en plus recherchées : vous pourrez donc relouer plus facilement et rapidement. Il faut savoir que plus de 50% des étudiants recherchent ce type de location pour alléger leur budget tout en faisant de nouvelles rencontres. Cependant, il faut savoir que la mise en place de la loi Alur en 2014 régit le système de création des colocations. Il convient donc de se renseigner sur la partie juridique et de bien choisir son régime afin de vous protéger en tant que propriétaire. En tant que propriétaire, il faudra donc se poser la question sur les baux : bail indépendant ou bail solidaire ? L’avantage du bail solidaire (le plus connu) réside dans le fait que le propriétaire a un recours contre chaque locataire pour le recouvrement des loyers. Ainsi, si un de vos locataires vous fait défaut, vous pourrez actionner un autre locataire pour cette dette. Le risque d’impayés est donc quasi nul. Pendant vos périodes de réflexion, veillez à penser stratégique : investissez dans une colocation dans des bassins d’emploi ou villes étudiantes, vous serez sûr d’éviter le risque de vacance locative ou du moins de le réduire considérablement. En tant qu’investisseur, vous pourrez acheter un bien locatif bien moins cher au m2 qu’un studio, un réel atout pour vous, d’autant plus que la demande ne cesse d’augmenter. Si on parle rentabilité d’une colocation, vous pouvez atteindre en moyenne 6 à 12% bruts en fonction de la ville que vous aurez choisie. Il faudra par ailleurs, opter pour le meublé qui vous permettra d’accéder à une fiscalité plus avantageuse qu’une location nue. En tant que propriétaire bailleur, vous pouvez donc jouer sur deux tableaux qui vous seront avantageux : optimiser le rendement et limiter le fiscalité de vos revenus locatifs. Un bon moyen d’atteindre rapidement vos objectifs de rentabilité !