Investissement locatif à Nîmes : Analyse

L’investissement locatif à Nîmes

La rentabilité locative est forte à Nîmes, en se trouvant très souvent au delà de 8% ; elle est souvent citée dans les classements nationaux comme une ville à forte rentabilité locative. Il convient toutefois de respecter certains critères comme la localisation, le prix d’achat et l’état du bien, afin d’éviter la vacance locative. Autrement dit, mieux vaut investir dans les quartiers attractifs comme l’Écusson, quai de la Fontaine, autour de l’esplanade, Carèmeau, Tour Magne, etc. Toutefois, certains quartiers comme les quartiers Hoche, les Amoureux/Beausoleil, le « petit Berlin » peuvent offrir des rentabilités locatives intéressantes. Il convient d’être vigilant sur le montant de la taxe foncière qui s’avère assez élevée, même si elle a baissé de 8 % en 2019. Elle peut ainsi représenter un à deux mois de revenus locatifs.

Démographie à Nîmes

D'après le dernier recensement, la population de la capitale du Gard s’élève à plus de 154 000 habitants, ces chiffres étant en forte progression ces dix dernières années. L’agglomération nîmoise compte quant à elle plus de 257 000 habitants. La population est plutôt jeune : les moins de 29 ans représentent ainsi plus de 38% de la population, et les plus de 60 ans plus de 26 %. En dix ans, la cote de popularité de la ville n’a cessé de croître auprès notamment de la population estudiantine : il convient de noter 2 887 étudiants en plus au sein de l’université, soit une augmentation de 26,6% entre 2007-2008 et 2017-2018. Ainsi, Nîmes accueille aujourd’hui près de 10 000 étudiants dans tous les domaines. Les nîmois sont 40% à être propriétaire de leur logement contre 60 % de locataire.

Patrimoine immobilier à Nîmes

Le marché immobilier impacté négativement par la crise de la fin des années 2000 se redresse progressivement depuis la mi-2017. Le marché est dynamique, les bonnes affaires restent peu de temps sur le marché mais les prix restent raisonnables. Dans la ville, un appartement peut se négocier en moyenne à 1 838 euros le m² et une maison en moyenne à 2 152 euros le m². Le loyer moyen s’élève à 11euros le mètre carré par mois pour les logements non meublés et 13 euros le mètre carré pour les logements meublés. La rentabilité locative est intéressante y compris en location saisonnière. Attention cependant au quartier choisi, puisqu’à Nîmes, des zones de grande pauvreté côtoient des secteurs très prisés comme les quais de la Fontaine, le haut de l’avenue Jean-Jaurès, l’Esplanade, Feuchères, Carnot et l’Écusson, sans oublier les collines nord essentiellement résidentielles qui abritent les villas nîmoises. Par exemple, un deux pièces de 40 m² en bon état dans l’Écusson se négocie autour de 75 000 € soit 1 875 le m².

En résumé, investir ou ne pas investir à Nîmes en 2023 ?

La rentabilité locative à Nîmes est intéressante. Les prix de l’immobilier demeurent attractifs et évoluent peu par rapport aux grandes cités voisines telles que Montpellier, Aix ou Marseille. La ville de NÎmes ne manque pas de charmes et d’atouts : la ville est ensoleillée plus de 300 jours par an, notons son art de vivre, sa position géographique à 45 minutes de Montpellier, à 1 heure 30 de Marseille et à 3 heures de Paris. Il s’agit d’un marché de report dynamique, la demande locative est forte pour des logements meublés ou non, de préférence en bon état. La ville s’est profondément transformée ces dernières années, le centre-ville a été rénové, ses immeubles ravalés et sa vie culturelle dynamisée, sa qualité de vie et ses traditions festives ( ferias, concerts et évènements dans les arènes, etc.) rendent cette ville moyenne très attractive et permettent d'offrir une alternative intéressante aux villes du sud plus importantes et parfois proche de la saturation.

Précédentes analyses d’investissement locatif à Nîmes

Analyse du 25/3/2019