Calculer un crédit immobilier : formules et explications détaillées

Un crédit immobilier (ou prêt immobilier) est une avance d'argent qu'une banque peut accorder à un particulier ou à une entreprise pour l'achat d'un bien immobilier. Cette avance doit bien entendue être remboursée par l'emprunteur suivant des mécanismes réglementés.

Mise à jour le 23 Septembre 2022
Calculer un crédit immobilier : formules et explications détaillées

Fonctionnement d'un prêt immobilier

Avant de rentrer dans le détail des formules et des calculs des composantes d'un crédit immobilier, faisons un petit rappel du fonctionnement d'un emprunt bancaire en termes simples.

Nous allons prendre comme exemple un emprunt avec les caractéristiques suivantes :

  • Capital emprunté : 100 000€ 
  • Taux nominal : 1.10% (à ne pas confondre avec le taux TEG ou TAEG expliqué un peu plus bas dans l'article). Le taux est fixe dans notre exemple, cela veut dire qu'il ne changera pas dans le temps sauf si vous renégociez votre crédit avec votre banque (situation exclue ici).
  • Assurance d'emprunt : 12.5€/mois soit 0.15% du capital emprunté (payée mensuellement dans notre exemple). Le pourcentage de calcul sur le montant initial emprunté dans notre exemple. 

Lorsque vous remboursez un crédit, vous payez une mensualité fixe (dans le cas le plus commun avec un taux fixe comme dans notre exemple). Cette mensualité se compose de plusieurs éléments:

  1. Le paiement des intérêts d'emprunt
  2. Le remboursement du capital emprunté
  3. Le paiement d'une mensualité d'assurance

Donc chaque mois, vous remboursez à la banque un peu d'intérêts. Les intérêts sont un coût pour vous et un bénéfice pour la banque. C'est ce qui rémunère la banque lorsque vous faites un crédit.

Vous remboursez également votre emprunt, c'est ce que l'on appelle le "capital". Donc chaque mois vous devez un peu moins à la banque en regard de ce qu'elle vous a prêté. On appelle cela également l'amortissement du crédit.

Mais la nuance est bien que à chaque fois que vous payer une échéance d'emprunt, seulement une partie sert à rembourser le montant emprunté. Cette part augmente avec le temps mais au départ la part d'intérêts est importante mais elle diminue dans le temps.

Le graphique suivant résume ce qui se passe sur les 20 ans de crédit :

echeances-credit.png

On voit bien que la part d'intérêt diminue avec le temps et que celle de remboursement du capital augmente. Le capital restant dû en bleu diminue jusqu'à atteindre 0€ à la fin du crédit une fois qu'il est totalement remboursé.

Si vous étiez amené à revendre votre bien immobilier avant la fin de la durée du prêt, c'est ce capital restant dû qu'il faudra solder avec la vente de votre bien immobilier au moment de la clôture du crédit. On appelle cela un remboursement anticipé. Les intérêts non encore payés s'annulent à ce moment là. C'est pour cette raison que les intérêts sont plus importants au départ. Les intérêts payés avant la vente sont bien entendu perdus.

Mais alors comment calcule-t-on la mensualité d'un crédit et le montant des intérêts ? C'est l'objet du paragraphe qui suit.

Formules de calculs

Ne prenez pas peur, les formules peuvent sembler complexes mais si vous avez bien compris les explications ci-dessus, le fonctionnement d'un crédit est en fait assez simple. Nous allons également vous donner la méthode de calcul à effectuer d'un mois sur l'autre pour bien que vous compreniez comment cela fonctionne.

Il faut d'abord calculer la mensualité de crédit. La mensualité de crédit ne doit pas être confondue avec l'échéance de crédit. La mensualité de crédit ne contient que la part des intérêts et celle du remboursement du capital (appelé aussi "amortissement"). L'échéance quand à elle inclue également les autres frais comme l'assurance ou autre.

La mensualité d'un crédit à taux fixe se calcule suivant la formule suivante :

Mensualité  =  (Capital emprunté * (Taux intérêt / 12)1 + (Taux intérêt / 12)-12 * durée en années

Dans notre exemple d'emprunt de 100k€ cela donne :

(100 000 * (1.10 / 12)1 + (1.10 / 12)-12 * 20464.37€  

Les intérêts peuvent également être calculés avec une formule complexe pour une année donnée. Mais pour mieux comprendre nous allons parler de la formule qui permet de les calculer chaque mois par rapport au mois précédent. C'est beaucoup plus facile à comprendre et cela permet de comprendre simplement le fonctionnement d'un crédit.

La partie intérêts est calculée en faisant l'opération suivante chaque mois :

Intérêts mensuels = (Taux d'intérêts / 12) * Capital restant dû (100 000)

On divise le taux d'intérêts par 12 car le taux est donné par les banques est toujours annuel. Le capital restant dû au départ est égale au montant emprunté donc 100 000€. Les intérêts se calculent sur le premier mois sur le montant total emprunté.

Le calcul de la mensualité du premier mois, en reprenant notre exemple, nous donne :

(1.10 / 12) * 100 000100 91.67€

Le reste de la mensualité sert à rembourser du capital qui vient se déduire du capital restant dû chaque mois. On obtient donc :

Capital remboursé = 464.37€ (mensualité) - 91.67€ (intérêts) = 372.70€

Le capital restant dû passe donc de 100 000€ à :

Capital restant dû (1er mois) = 100 000€ - 372.70€ = 99 627.30€

Enfin on va calculer l'assurance. Dans notre exemple l'assurance mensuelle est de 0.15% calculée sur le montant initial emprunté. Le montant est donc fixe chaque mois et le calcul est très simple :

Assurance mensuelle = 100 000€ * 0.15 / 100 = 500€/an / 12 = 12.5€/mois

On résume. On obtient donc la première ligne du tableau d'amortissement :

MoisMensualitéEchéancePart intérêtsPart CapitalPart assuranceCapital restant dû
début du prêt00000100 000€
1464.37€472.87€91.67€372.70€12.50€99 627.30€

Pour obtenir la deuxième on fait de même, la mensualité et l'assurance sont fixes mais désormais le calcul des intérêts se fait sur le capital restant dû du mois 1 qui a légèrement diminué. On obtient :

(1.10 / 12) * 99 627.3010091.33€

On voit que le montant baisse et on en déduit donc la part remboursée de capital et donc le capital restant dû comme indiqué précédemment.

On obtient ainsi la deuxième ligne du tableau d'amortissement :

MoisMensualitéEchéancePart intérêtsPart CapitalPart assuranceCapital restant dû
début du prêt00000100 000€
1464.37€472.87€91.67€372.70€12.50€99 627.30€
2464.37€472.87€91.33€373.04€12.50€99 254.25€

Vous l'aurez donc compris, si on applique cela jusqu'au mois 240 (20 ans), on va obtenir la dernière ligne:

MoisMensualitéEchéancePart intérêtsPart CapitalPart assuranceCapital restant dû
début du prêt00000100 000€
1464.37€472.87€91.67€372.70€12.50€99 627.30€
2464.37€472.87€91.33€373.04€12.50€99 254.25€
(...)(...) (...) (...)(...)  (...) (...)
 240 464.37€472.87€ 0.43€ 463.94€12.50€ 0€

Voilà c'est à peu près tout. Le calcul n'est finalement pas très complexe et le tableau d'amortissement un peu moins mystique et assez facile à reproduire dans votre tableur favori.

Qu'est ce que le TEG ou TAEG

Pour aider le consommateur a s'y retrouver lors de la souscription d'un crédit bancaire et pour favoriser la concurrence entre les banques, la règlementation impose désormais aux banques d'indiquer le taux effectif global (TEG) ou depuis 2016 le taux annuel effectif global (TAEG).

Il ne faut pas le confondre avec le taux nominal utilisé ci-dessous pour le calcul des intérêts du crédit et du tableau d'amortissement.

Le TEG (et le TAEG) permettent d'établir un taux global qui comprend non seulement les intérêts d'emprunt mais également tous les frais annexes liés au crédit souscrit. Le TAEG a remplacé le TEG le 1er octobre 2016. Le TAEG est aux normes européennes et inclus plus de frais notamment les frais assurance invalidité et d'assurance chômage.

Le TAEG inclus donc la prise en compte de tous les frais suivants (la liste n'est pas exhaustive et peu être amenée à être complétée par la suite): 

  • Les intérêts d'emprunt
  • L’assurance emprunteur
  • Les frais de garantie (crédit logement, hypothèque, etc.)
  • Les frais de dossier bancaires
  • Les frais d'ouverture de compte
  • Les frais annuels de tenue de compte
  • D'autres frais imposés par la banque

Le TAEG permet donc de comparer l'offre de deux banques différentes de façon précise puisqu'il permet de prendre en compte tous les frais liés au crédit qui ne se limitent pas uniquement au taux nominal d'intérêts.

Comment calculer le TAEG ?

Le TAEG se calcul par la méthode de l'"équation des intérêts composés" appelé aussi "formule des flux actualisés". Ce calcul est règlementé et défini par le code de la consommation, article R313-1.

Le calcul détaillé du TAEG fera l'objet d'un article dédié.

Report et modulation des échéances d'un crédit

Les banques permettent de moduler les échéances d'un crédit ou de les reporter. Vous pouvez vous reporter à notre article détaillant les mécanismes de report d'échéance ainsi que de modulation des mensualités d'un crédit pour en savoir plus.

Télécharger gratuitement l'Excel de calcul de crédit immobilier

Calculer son crédit immobilier

Grâce à ce fichier Excel gratuit, calculez facilement votre crédit immobilier, comme ses mensualités par exemple.

Bassel Abedi
Bassel Abedi
CEO

marketplace investissement locatif
Tout pour l'investissement locatif

Déco, ameublement, diagnostic immobilier, formation, coaching, assistance juridique… et bien +

Découvrir la Marketplace
chasse immobilière
Trouver la perle rare, c'est possible !

Les biens immobiliers les plus rentables sont ici. Nous vous aidons à les trouver.

La chasse immobilière rentable
gestion locative en ligne
Gérez vos biens immo comme un pro

Bail, quittance, régularisation de charges… Simplifiez-vous la vie avec nos outils.

La gestion locative en ligne

Articles similaires

L’autofinancement immobilier : définition et conseils

L’autofinancement immobilier : définition et conseils

Qu’est-ce que l’autofinancement immobilier ? C’est une notion très importante en immobilier qui apporte son lot d’avantages. On vous explique tout !

30 Septembre 2022
L'importance de l'épargne pour décrocher un prêt immobilier

L'importance de l'épargne pour décrocher un prêt immobilier

Dans les paramètres à prendre en compte pour obtenir un crédit bancaire, il y en un qui revient souvent et qui est essentiel, c'est celui de votre épargne disponible.

Cet élément est primordial dans la détermination de votre scoring bancaire. Le scoring c'est une note donnée à votre profil emprunteur. Plus votre note est élevée et plus vous augmentez vos chances d'obtenir votre prêt immobilier. Cette note n'est pas forcément communiquée ou même calculée mais implicitement c'est bien le résultat d'une analyse de votre profil emprunteur qu'une banque va réaliser pour vous octroyer ou non un crédit.

30 Septembre 2022
Taux du crédit immobilier

Taux du crédit immobilier, l'importance pour l'investisseur

Lorsque l'on cherche à faire un crédit pour un achat immobilier, l'indicateur essentiel à prendre en compte est le taux nominal du prêt.

Sauf que dans la pratique ce paramètre n'est pas aussi important qu'il ne l'était pour vos parents. Tout focaliser sur ce seul paramètre pour prendre sa décision en termes de crédit immobilier peut s'avérer être une erreur surtout pour les investisseurs immobiliers.

30 Septembre 2022
La domiciliation bancaire pour un crédit immobilier

La domiciliation bancaire pour un crédit immobilier

Les banques ont aujourd'hui bien conscience qu'à part les jeunes, personne ne passe la porte d'une agence traditionnelle pour ouvrir un compte, y transférer leurs comptes bancaires ou même se renseigner sur leurs offres commerciales et bancaires.

Pour remédier à cette situation, elles utilisent principalement le crédit immobilier pour attirer de nouveaux clients. Leur objectif est bien entendu de développer une relation sur le long terme avec le client.

Cette relation est l'assurance d'avoir un retour sur investissement sur la durée car le crédit est peu rémunérateur au moment où l'on écrit ces lignes (les taux étant très bas à ce jour).

Or nous vivons à une époque où les personnes ont de moins en moins besoin de contact direct avec leur banque.

Ainsi, la meilleure façon aujourd'hui pour une banque de construire un véritable partenariat avec un nouveau client reste de demander à ce client de domicilier ses revenus et salaires chez elle.

30 Septembre 2022
Changer assurance emprunteur : guide pour sauter le pas !

Changer assurance emprunteur : guide pour sauter le pas !

Se lancer dans l’investissement locatif est toujours une aventure qui comporte bien des étapes. Parmi elles, vient souvent le moment de contracter un crédit immobilier auprès d’un établissement financier. Alors, le choix de la couverture de risques s’avère être crucial pour conserver un bon taux de prêt et ainsi optimiser ses rendements annuels.

Dans cet article, nous vous proposons un guide pour changer d’assurance emprunteur et obtenir enfin un meilleur taux avec les mêmes garanties, grâce aux nouvelles mises à jour de la loi Hamon. Découvrez tout ce que vous avez besoin de savoir pour trouver une offre compétitive, tout en protégeant votre patrimoine personnel et le confort de votre foyer !

30 Septembre 2022
Investir à Bordeaux : les crédit et taux immobiliers

Investir à Bordeaux : les crédit et taux immobiliers

Envie d'investir dans une échoppe, une maison ou un appartement à Bordeaux ? Découvrez notre analyse du marché immobilier de la ville afin de prendre la meilleure décision quant à votre projet d'investissement.

30 Septembre 2022
Crédit : attention aux 3 derniers relevés de banque

Crédit : attention aux 3 derniers relevés de banque

Lorsque vous sollicitez un prêt bancaire immobilier auprès d'une banque, celle-ci va vous demander de fournir vos trois derniers relevés de compte courant. Il s'agit du compte sur lequel votre salaire est versé et que vous utilisez pour vos dépenses courantes.

30 Septembre 2022
Calculer le TAEG et le taux d'usure d'un crédit immobilier ?

Comment calculer le TAEG et le taux d'usure d'un crédit immobilier ?

La brusque hausse des taux de crédit immobilier en 2022 a remis en lumière un concept peu connu qui est celui du taux d'usure. Le taux d'usure est le taux maximum auquel une personne peut emprunter en France. La banque n'a tout simplement pas le droit de vous octroyer un prêt dont le taux dépasserait le taux d'usure. Mais le taux qui est pris en compte pour savoir si le taux d'usure est dépassé est en fait le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) et non le taux de base (nominal) du crédit.

Dans cet article, nous vous expliquons ces notions et les calculs qui vous permettront de comprendre comment le TAEG et le taux d'usure fonctionnent. À la fin, vous accéderez également à un fichier Excel vous permettant de vérifier si votre TAEG dépasse ou non le taux d'usure en vigueur.

30 Septembre 2022