Louer un appartement sur Airbnb : bon plan ou mauvaise idée

Avec l'avènement d’Airbnb, de plus en plus de gens sont tentés de devenir propriétaires d’un appartement pour le louer par la suite. On compte environ 25 000 à 30 000 logements à Paris qui sont des meublés touristiques à plein temps. Est-ce vraiment rentable ? Quels sont les frais à prévoir ? Les différentes conditions à remplir ?

Mise à jour le 05 Mars 2024
louer appartement airbnb
investir airbnb

Envie d'investir dans un Airbnb rentable ?

Concrétisez plus vite votre projet d'investissement locatif Airbnb ! Accédez à toutes les annonces immobilières éligibles à un bien en location touristique.

Airbnb en quelques chiffres

Airbnb c’est une plateforme qui recense 3 millions de logements répartis dans 65 000 villes dans 190 pays. La France constitue le deuxième marché de cette plateforme avec 500 000 logements en France dont plus de 40 000 se situent à Paris (chiffres de 2022). Ainsi, un appartement "Airbnb" serait en moyenne 2,6 fois plus rentables (selon le Figaro) en location saisonnière qu’en location longue durée à Paris. Seulement 7% des appartements en location sur Airbnb seraient loués de façon saisonnière à des touristes dans les quatre premiers arrondissements de la capitale.

Autre chiffre marquant : en quatre ans, l'augmentation moyenne de 16% des prix des locations Airbnb en France (source : AirDNA, augmentation observée entre août 2018 et août 2022). Cette explosion des tarifs des nuitées est particulièrement visible à Paris (+61 %), sur la côte atlantique, ou encore dans les régions Paca et Normandie.

La gestion des appartements Airbnb

La location via Airbnb peut être intéressante financièrement cependant il ne faut pas négliger la partie gestion qui peut très vite s’avérer chronophage. En effet, louer son appartement via Airbnb implique de s’occuper du ménage, de la remise des clés, de la diffusion de son annonce sur le site, de gérer les différentes réservations, de gérer des litiges, etc. Pour faciliter cette tâche de nombreux investisseurs choisissent de faire appel à des sociétés extérieures qui prennent en charge la gestion de l’appartement. Cela engage des frais supplémentaires détaillés dans le paragraphe suivant.

Les frais d’un appartement loué sur Airbnb

La location d’un appartement via Airbnb entraîne des charges différentes que celle d’une location classique. En effet, une location via Airbnb est une location de courte durée ou les gens restent en moyenne 3-4 jours. De ce fait les check-in et check-out (signature contrat, ménage, etc.) peuvent avoir un coût non négligeable si l'on souhaite déléguer cela à un concierge ou une entreprise/agence/conciergerie dont c'est le métier. On parle de 15 à 20% du prix du loyer.

De plus, l’attractivité d’un appartement ou d'une maison dépend grandement des avis clients déposés sur le site Airbnb. Pour optimiser son temps d’occupation et donc son rendement, il faut ajouter des frais comme certaines prestations de confort tels que du thé ou du café, des sacs poubelles, des chaînes télé supplémentaires, des guides touristiques, une connexion Internet, etc. Il faut ajouter à cela une facture d’eau et d’électricité qui peut varier grandement en fonction des locataires. Enfin, dans certaines communes dites touristiques une taxe de séjour s’applique.

Depuis juillet 2018, la plateforme Airbnb collecte et reverse automatiquement la taxe de séjour, les taxes départementales et régionales (dont la taxe “Grand Paris”) dans les villes concernées.

Des revenus alléchants pour les propriétaires dans les villes touristiques

Investir dans un bien et le louer via Airbnb est de plus en plus tendance. Mais louer en Airbnb : est-ce rentable ou pas ?

Les revenus potentiels sont en effet très alléchants, notamment dans les grandes villes. Selon une étude de 2016 du Journal du Net dans certains arrondissements de Paris, louer son appartement sur Airbnb pourrait être jusqu’à 3,5 fois plus rentable qu’une location classique. En effet, dans certains arrondissements il suffirait de louer son appartement environ 10 jours pour que la location via Airbnb soit plus rentable qu’une location classique sur un mois.

RangQuartierRapport entre la location Airbnb et la location classiquePrix de la location Airbnb (€/m2/an)Prix de la location classique (€/m2/an)Nuitées nécessaires pour générer l’équivalent d’1 mois de loyer
1Notre-Dame3,51 2163529
2Saint-Germain l'Auxerrois3,31 1173429
3 ex aequoElysées / Madeleine3,21 10434710
3 ex aequoPalais Royal3,21 11735310
3 ex aequoVivienne / Gaillon3,21 11734710
6 ex aequoMonnaie3,11 09235710
6 ex aequoOdéon3,11 11735710
6 ex aequoSaint-Placide3,199332210
6 ex aequoTriangle d'Or3,11 10435510
10Place Vendôme31 09836810

Qu’en dit la loi ?

La location Airbnb de plus en plus encadrée

La location d’un bien via Airbnb est réglementée comme la location saisonnière ou touristique d’un bien standard. En effet, les plateformes en ligne (Airbnb ou Abritel,…) sont considérées comme un outil de prospection pour trouver des locataires.

Dans le cas d'une résidence principale

Un particulier peut louer sa résidence principale (habitée 8 mois par an) un maximum de 120 jours par année civile, soit environ moins de 10 jours par mois. De plus, chaque séjour ne peut pas dépasser 90 jours pour un même locataire.

Cet article pourrait vous intéresser : Airbnb : comment dépasser la limite des 120 jours ?

Dans certaines villes comme Annecy, Aix-en-Provence, Biarritz, Bordeaux, Cannes, Lyon, Nice, Paris, Reims, Strasbourg, Toulouse, Tours, il est nécessaire de faire au préalable une déclaration de location en mairie afin d'obtenir un numéro de déclaration ou numéro d'enregistrement qui devra être indiqué dans votre annonce d'offre de location du logement.

Si le propriétaire souhaite le louer sur une plus grande durée, il devra déclarer son logement (studio, appartement maison meublée ou villa) comme “meublé de tourisme” auprès de la mairie. Il faut savoir que si le bien se trouve dans une copropriété, la modification du bien meublé de tourisme peut être interdite ou refusée par le règlement de copropriété.

Bon à savoir : il est possible de louer une chambre privée dans une résidence principale sans limite de durée.

Dans le cas d'une résidence secondaire

Une résidence secondaire est un logement occupé moins de 4 mois par an. Elle peut être louée toute l'année à condition d'avoir déclaré votre meublé de tourisme en mairie.

Certaines grandes villes peuvent en plus exiger de réaliser une demande d'autorisation de changement d'usage avant de pouvoir accueillir des voyageurs. C'est le cas pour Annecy, Aix-en-Provence, Biarritz, Bordeaux, Cannes, Lyon, Nice, Paris, Strasbourg, Toulouse, Tours...

La règle de compensation

Qu'est-ce que la compensation ?

Dans les grandes villes qui appliquent cette procédure de changement d’usage définitif, l’obtention d’une autorisation peut être soumise à compensation dont les conditions sont fixées par la municipalité :

  • Compensation au réel : le propriétaire qui transforme un logement en meublé de tourisme doit transformer simultanément un local commercial en logement. La commune peut fixer les caractéristiques et la localisation du local transformé.
  • Compensation via l’achat de droits ou titres de commercialité : le propriétaire voulant transformer un logement en meublé de tourisme peut payer une autre personne/société pour qu’elle transforme un local commercial en logement.

Ce principe de compensation a plusieurs objectifs : maintenir la possibilité d’installer des meublés de tourisme dans d’anciens logements, tout en garantissant que cette installation ne se fera pas au détriment de la quantité et de la qualité des logements disponibles pour la population locale.

Les démarches à réaliser selon la ville de l'investissement locatif Airbnb

PARIS
  • Réglementation des meublés de tourisme la plus stricte 
  • Télé-déclaration obligatoire des biens destinés au meublé de tourisme (résidence principale et secondaire)
  • Résidence principale louée plus de 120 jours/an : demande d'autorisation
  • Résidence secondaire : demande d'autorisation avec compensation
  • Règles de compensation différentes selon l'arrondissement parisien
MARSEILLE
  • Télé-déclaration obligatoire des biens destinés au meublé de tourisme
  • Résidence principale louée plus de 120 jours/an : simple demande d'autorisation pour les personnes physiques (validité de 4 ans)
  • Résidence secondaire : demande d'autorisation pour un logement sans compensation pour une personne physique.
  • Si le demandeur personne physique demande une autorisation pour plusieurs logements, il sera soumis à compensation, de même si le demandeur est une personne physique de type SCI.
LILLE
  • Télé-déclaration obligatoire des biens destinés au meublé de tourisme
  • Les autorisations de changement d'usage sont accordées à titre personnel et temporaire (disparaissent avec la fin de l'activité, sauf si compensation).
  • Si le logement se situe dans une des 3 zones spécifiques de l'agglomération lilloise, obligation d'une compensation.
LYON
  • Télé-déclaration obligatoire des biens destinés au meublé de tourisme
  • Demande d'autorisation sans compensation pour le 1er bien de moins de 60 m2 situé dans l'hyper-centre de Lyon (validité de 9 ans)
  • Demande d'autorisation avec compensation pour un second bien ou un bien de plus de 60 m2 situé dans l'hyper-centre de Lyon
STRASBOURG
  • Télé-déclaration obligatoire des biens destinés au meublé de tourisme
  • Demande d'autorisation sans compensation pour le 1er bien (validité de max 9 ans)
  • Au-delà, obligation de compensation
NANTES
  • Télé-déclaration obligatoire des biens destinés au meublé de tourisme
  • Demande d'autorisation sans compensation pour le 1er bien
  • Au-delà, obligation de compensation
TOULOUSE
  • Télé-déclaration obligatoire des biens destinés au meublé de tourisme
  • Demande d'autorisation sans compensation pour 2 biens (validité de 2 ans)
  • Au-delà, obligation de compensation
  • Compensation obligatoire dans 3 zones de Toulouse
PAYS BASQUE
  • Villes concernées : Biarritz, Ahetze, Anglet, Arbonne, Arcangues, Ascain, Bassussarry, Bayonne, Bidart, Biriatou, Boucau, Ciboure, Guéthary, Hendaye, Jatxou, Lahonce, Larressore, Mouguerre, Saint-Jean-de-Luz, Saint-Pierre d’Irube, Urcuit, Urrugne, Ustaritz et Villefranque
  • Télé-déclaration obligatoire des biens destinés au meublé de tourisme
  • Résidence principale louée plus de 120 jours/an : demande d'autorisation
  • Résidence secondaire : demande d'autorisation avec compensation

🚨La liste des villes dans ce tableau n'est pas exhaustive. Veillez à toujours vérifier la réglementation en vigueur auprès de la mairie du bien que vous souhaitez transformer en meublé de tourisme.

rentabilite-airbnb.webp

Côté fiscalité, qu'est-ce que ça change de louer son appartement sur Airbnb ?

Depuis juillet 2016, tout particulier qui perçoit des revenus depuis la plateforme Airbnb doit les déclarer dès le premier euro perçu. Désormais, tous les revenus issus de la location meublée d'un logement (occasionnelle ou habituelle) relèvent du régime BIC (bénéfices industrielles et commerciaux).

Les propriétaires qui louent leur appartement sur Airbnb doivent s’affilier au Régime Social des Indépendants, dès que les revenus tirés de cette activité dépassent 23 000€ par an. La conséquence financière c'est qu'ils doivent alors s'acquitter des cotisations sociales.

En dessous de 23 000€, il n'y a pas de cotisations sociales à payer, mais les recettes provenant de la location seront soumises aux prélèvements sociaux au taux de 15,5 % comme les autres revenus du patrimoine.

Au-dessus de 23 000€, les recettes sont alors considérées comme professionnelles et des cotisations sociales sont à payer. Le bailleur doit tout d'abord s'inscrire sur le site guichet entreprise puis tout dépend du niveau de chiffre d'affaires. Si les recettes sont inférieures à 32 900€, le loueur peut opter pour le régime simplifié LMNP "micro-BIC" (loueur en meublé non professionnel), qui permet de bénéficier d'un abattement pour frais de 50 % (voir 71% dans des cas précis). Si elles ne dépassent pas 33 100€, le bailleur peut opter pour le régime du micro entrepreneur. Son taux de cotisations sociales est alors forfaitairement fixé à 22,7 %.

On peut aussi opter pour le mode loueur en meublé au réel (LMNP) qui permet de ne pas payer d'impôt sur les revenus foncier pendant quelques années dans la plupart des cas. Par contre, cela nécessite un comptable pour faire la déclaration foncière chaque année (liasse fiscale). Ce régime est conseillé dans le cas où la location Airbnb est plus qu'occasionnelle. Ce régime permet de déduire de vos recettes annuelles, toutes les sommes perçues au titre de la location (les loyers mais aussi les charges), l'ensemble des frais et charges supportés. Vous pouvez notamment déduire : les charges de propriété et de gestion (amortissement, frais financiers, c'est-à-dire les intérêts d'emprunt, grosses réparations), au prorata de la durée de location ainsi que les charges se rattachant à la location (frais d'annonces, de gestion par exemple) en totalité.

Envie d'en savoir plus ? Profitez de notre Guide 2024 spécial Fiscalité pour la location Airbnb

🚨 Info importante au 16/02/24 : un projet de "loi Airbnb" pourrait remettre en cause ces taux d'abattement forfaitaire.

Mettre son appartement sur Airbnb ou location classique ?

 AVANTAGESINCONVÉNIENTS
LOCATION AIRBNB
  • Prix à la nuitée plus élevé
  • Assurance Airbnb pour les litiges
  • Taux de rendement en moyenne plus élevés
  • Taux de remplissage inconnu au préalable
  • Charges non fixes (eau et électricité)
  • Check-in et Check-out et frais de ménage
  • Gestion de l'annonce
  • Temps de location limité
  • Eventuel refus par le règlement de copropriété
  • Mauvaise image auprès des municipalités
LOCATION CLASSIQUE
  • Taux de remplissage connu
  • Charges fixes (eau et électricité)
  • Moins de temps de gestion d'annonce
  • Tarif à la nuitée plus faible
  • Pas d'expulsion possible

Une location Airbnb peut être avantageuse car elle permet de fixer des tarifs à la nuitée plus élevés que lors d’une location classique, cependant ça n’est pas toujours suffisant. Il est utile de bien calculer son revenu potentiel pour proposer le tarif idéal à la nuitée. Aussi, une location Airbnb peut s’avérer plus chronophage et moins rentable en fonction de votre localisation (en termes de taux de remplissage). En effet, une location classique assure un remplissage quasi permanent contrairement à une location touristique et génère moins de gestion. Cependant, dans un endroit touristique où le taux de remplissage est élevé, il apparaît  intéressant d’utiliser la plateforme de location d’Airbnb.

investir airbnb

Envie d'investir dans un Airbnb rentable ?

Concrétisez plus vite votre projet d'investissement locatif Airbnb ! Accédez à toutes les annonces immobilières éligibles à un bien en location touristique.

Bassel Abedi
Bassel Abedi
CEO

Annonces exclusives Horiz.io

Voir toutes les annonces »

Vous êtes au bon endroit pour investir dans l'immobilier 🏡

Avantages à prix imbattables
Des avantages à prix imbattables

PNO, GLI, MRH, Expert comptable, retrouvez nos avantages négociés pour booster votre rentabilité

Découvrir les offres
appels experts
Appelez un expert immobilier

Besoin de conseils 100% personnalisés sur votre investissement immobilier, fiscalité, gestion comptable, ou encore vos travaux, etc… ? Passez un coup de fil rapide à nos experts !

Réserver un appel expert
gestion locative en ligne
Gérez vos biens immo avec notre logiciel

Bail, quittance, régularisation de charges… Simplifiez-vous la vie avec nos outils accessibles en ligne.

La gestion locative en ligne

Articles similaires

Louer sa résidence principale

Louer sa résidence principale pour en acheter une autre : toutes les modalités

Vous êtes l’heureux propriétaire d’une résidence principale ? Sachez qu’il est possible de la mettre en location si vous avez d’autres projets, comme l’achat d’une autre résidence principale. Découvrez toutes les modalités et informations pour mettre en location votre ancienne résidence principale.

25 Janvier 2023
Installation de panneaux solaires

Installation de panneaux solaires : quels avantages pour mon investissement locatif ?

Afin d’améliorer la rentabilité d’un bien locatif, il existe une astuce peu connue : équiper le toit de panneaux solaires. Cet investissement peut également être vu comme un moyen d’améliorer l’attractivité d’un bien locatif en offrant de l’énergie gratuite. 

28 Juin 2024
Investissement locatif : 4 clés pour le rentabiliser

Investissement Locatif : 4 clés pour le rentabiliser

En ce qui concerne la constitution d’un patrimoine immobilier, se pencher vers la location est un modèle économique qui ne cesse de faire ses preuves. Que vous souhaitiez acheter un garage, un appartement, une maison ou un immeuble, le but reste le même : la rentabilité. Suivez le guide pour atteindre le meilleur rendement  grâce à votre investissement locatif !

27 Juin 2024
bon investissement locatif

C’est quoi un bon investissement locatif ?

Que ce soit pour générer des revenus, épargner pour sa retraite ou se constituer un patrimoine immobilier, l’investissement immobilier est considéré comme l’un des placements les plus sûrs. Pour autant, il ne vous garantit pas une rentabilité à tous les coups. Si vous souhaitez atteindre vos objectifs, vous devez trouver le bon investissement locatif. Mais comment faire ? C’est ce que nous allons découvrir dans cet article.

26 Juin 2024
où investir pour un airbnb en 2024

Où investir pour un Airbnb en 2024 ?

Louer via Airbnb peut être très rentable. Prêtez toutefois attention à la ville où investir pour obtenir les résultats escomptés. Les villes propices à la location saisonnière disposant d’un taux d’occupation supérieur à 40 % offrent généralement les meilleures opportunités de rentabilité. Ces destinations (principalement touristiques) sont beaucoup plus attractives auprès des voyageurs. L’afflux de visiteurs durant les festivals et autres événements majeurs vous permettra d’autant plus de maximiser vos revenus locatifs.

Alors, dans quelle ville investir pour réussir votre location de courte durée via Airbnb ? Découvrez notre Top 8 des villes françaises où investir en Airbnb.

26 Juin 2024
Punaise de lit : locataire ou propriétaire, qui doit payer ?

Punaise de lit : le locataire doit-il payer les frais d’extermination ?

Depuis quelques temps, les punaises de lit ont la côte aux 4 coins de la France en passant par Marseille, Lyon, Bordeaux ou même encore Paris. Une infestation de punaises de lit peut rapidement tourner au cauchemar pour les locataires comme pour les propriétaires de biens locatifs. Non seulement elles causent de nombreuses piqûres, perturbent la tranquillité des esprits; mais elles ont également un impact significatif sur la rentabilité locative d’un investissement. Dans cet article, nous explorons en détail les impacts des punaises de lit pour les locataires et propriétaires. Si vous êtes propriétaire, nos conseils pour les prévenir et préserver votre bien locatif devraient vous intéresser.

26 Juin 2024
Équiper un meublé LMNP

Quel budget pour équiper un meublé LMNP ?

Beaucoup de gens l’ignorent, mais le budget à attribuer à l’équipement d’un meublé est un élément important à prendre en considération dans une étude de rentabilité. En effet, le montant des meubles à acheter va dépendre de facteurs comme la taille du logement et le niveau de standing de celui-ci.

04 Juin 2024
investir malin dans l'immobilier

Investissement locatif : anticipez ses enjeux d’ici 2030 pour investir malin

L'investissement locatif est un domaine clé de l'économie immobilière française. Mais comment investir malin dans le locatif aujourd'hui ? Comment se constituer un patrimoine immobilier pour l’avenir ? À l'horizon 2030, les besoins en logements et les dynamiques démographiques sont des éléments cruciaux pour choisir les bonnes stratégies d'investissement aujourd’hui.

 

Nous avons étudié l'analyse détaillée du rapport ESPI ("Analyse des besoins en logements en France à l’horizon 2030"), et vous proposons une synthèse des principaux points dans cet article. En effet, cette étude regorge de conseils précieux pour les investisseurs immobiliers.

31 Mai 2024