Meuble de tourisme : l'abattement micro-Bic à 71%

Aujourd'hui les investisseurs immobiliers qui louent en meublé et souhaitent choisir le régime LMNP (Loueur meublé non professionnel) peuvent choisir entre le régime réel et le régime simplifié LMNP  "micro-BIC" pour leur déclaration aux impôts.

L'avantage du micro-BIC est la simplicité, pas besoin de comptabiliser toutes les charges car un abattement de 50% sur les recettes (ne dépassant pas 70 000 €) est appliqué avant le calcul de l'impôt. Il est d'ailleurs souvent utilisé par les loueurs en meublé saisonnier type Airbnb. Cependant, il existe un cas particulier qui permet de bénéficier d'un abattement de 71% au lieu de 50% sur les revenus fonciers. Auquel cas seul 29% des recettes sont taxées. Cela semble très intéressant à première vue sauf qu'il faut respecter certaines conditions.

En effet, pour prétendre à cet abattement de 71% il faut classer le bien locatif en chambre d'hôte, ou en meublé de tourisme. Les recettes totales annuelles dans ce cas ne devront pas excéder 170 000 €.

Mise à jour le 22 Septembre 2022
Meuble de tourisme : abattement micro-Bic

Qu'est-ce qu'un meublé de tourisme ? 

Les biens considérés comme des meublés de tourisme sont des locations de vacances ou locations saisonnières, mises à disposition par des particuliers ou des professionnels. Attention toutes les locations de vacances ne sont pas des meublés de tourisme.

Les meublés de tourisme diffèrent des autres types d’hébergement, notamment des hôtels et de la résidence de tourisme, car ils sont réservés à un usage exclusif du locataire, et ne comportent ni accueil ou hall de réception ni services et équipements communs. Ils se distinguent de la chambre d’hôte car l’habitant n'est pas présent pendant la location.

Les meublés de tourisme sont à l'usage exclusif du locataire, sans passage du propriétaire ou d'autres locataires durant le séjour. La location est autorisée à la nuitée, à la semaine, à la quinzaine ou encore au mois, sans dépasser 90 jours consécutifs de location à la même personne.

Pour que le bien loué soit qualifié de « meublé de tourisme », il est nécessaire de déposer une déclaration spécifique à la mairie de son lieu de situation que le bien soit classé ou non. Cette démarche est obligatoire. Pour certaines communes, il faut également obtenir une autorisation préalable de la part de votre mairie afin d'obtenir un numéro d'enregistrement.

Les meublés de tourisme classés :   

Les meublés de tourisme peuvent également faire une demande de classement auprès d'un organisme accrédité afin d'obtenir une étoile. Il s'agit d'une démarche volontaire de la part du bailleur. L'organisme choisi effectuera alors une visite du logement avant de lui attribuer un classement.

Les critères de classement portent notamment sur :

  • La surface de l'habitation
  • L'équipement et le confort
  • Les services aux clients
  • L'accessibilité
  • L'environnement et la situation logement
  • Le développement durable et la performance énergétique du logement 

La grille de classement contient plus de 110 critères. 

Il est nécessaire d'obtenir au minimum 1 étoile pour devenir un meublé de tourisme classé et s'acquitter d'un forfait équivalent à environ 250€. Le classement pour le meublé de tourisme est valable 5 ans. Le propriétaire peut accepter ou refuser le classement proposé. S'il refuse, il dispose d'un délai de 15 jours à compter du jour de réception du certificat pour contester le classement. En l'absence de réponse dans ce délai, le classement ne peut changer. 

Le cas des chambres d'hôtes 

Les chambres d'hôtes quant à elles n'ont pas besoin de référencement préfectoral mais une déclaration spécifique doit être déposée à la mairie de son lieu de situation. Cette démarche est également obligatoire. Néanmoins, la location d'une chambre qui se fait dans la résidence principale du propriétaire doit respecter les conditions suivantes :

  • 5 chambres au plus
  • 15 personnes en même temps
  • avec des prestations adéquats

Les gites ruraux bénéficiaient autrefois de l'abattement à 71% mais n'y ont plus droit depuis le 1er janvier 2016. L'abattement est ramené à 50% comme pour les meublés classiques. De plus, les revenus ne doivent pas dépasser la limite de 32 900 € (au lieu de 82 200€).

Simulateur Rendement Locatif

Calculer le rendement locatif

Notre simulateur permet de faire des simulations avec ce dispositif micro-BIC dans les deux cas de figure (50 et 71%).

Comment calculer un investissement en micro-BIC ?

Commencez par choisir le régime micro-BIC dans la partie Impôts du simulateur :

lmnp-microbic-simulateur.png

Par défaut le calcul va générer un rapport avec un taux d'abattement de 50%. Si vous relevez du cas de meublé de tourisme ou de chambre d'hôte, vous pouvez modifier ce paramètre en allant dans vos paramètres.

abattement-microbic.png

Vous pouvez ensuite indiquer le taux micro-BIC à appliquer, par exemple 71%. Pensez à enregistrer / sauver la modification puis bien vérifier que les paramètres sont actifs sur le simulateur via le bouton ON / OFF.

En relançant le calcul, le simulateur va désormais calculer automatiquement la déduction d'impôt en prenant en compte un abattement forfaitaire de 71%. Cette déduction sera présente année par année pour le calcul des charges de l'impôt, visible dans la section "Rendement locatif" du rapport.

À vous de jouer !

Calcul du rendement locatif

Calculer le rendement locatif

Découvrez notre simulateur de rendement locatif pour évaluer la rentabilité locative de votre meublé de tourisme.

Bassel Abedi
Bassel Abedi
CEO

marketplace investissement locatif
Tout pour l'investissement locatif

Déco, ameublement, diagnostic immobilier, formation, coaching, assistance juridique… et bien +

Découvrir la Marketplace
chasse immobilière
Trouver la perle rare, c'est possible !

Les biens immobiliers les plus rentables sont ici. Nous vous aidons à les trouver.

La chasse immobilière rentable
gestion locative en ligne
Gérez vos biens immo comme un pro

Bail, quittance, régularisation de charges… Simplifiez-vous la vie avec nos outils.

La gestion locative en ligne

Articles similaires

Définition déficit foncier au réel : quels avantages ?

Définition déficit foncier au réel : quels avantages ?

C'est le régime pour lequel vous pouvez opter lorsque vous faites un investissement locatif et que vous déclarez vos charges et travaux au réel. Il s'impose dans le cas où vos revenus annuels sont supérieurs à 15 000€ (le micro-foncier ne devient plus possible). Il permet d'imputer sur le revenu une partie des déficits fonciers.

29 Septembre 2022
Le déficit foncier et les travaux

Le déficit foncier et les travaux

Le sujet des travaux et de la limite de déficits fonciers revient assez souvent alors je tenais à apporter des clarifications et des précisions sur le fonctionnement des calculs. C'est un casse-tête souvent ignoré par l'investisseur débutant.

29 Septembre 2022
Quel régime fiscal choisir

Quel régime fiscal choisir pour son projet locatif ?

Choisir son régime fiscal est une partie importante de la définition de son projet, afin d’optimiser au mieux ses revenus locatifs. En effet, cela impacte énormément la stratégie et le choix du bien dès le départ, afin de tout optimiser au mieux. En faisant le bon choix adapté à votre profil et à votre stratégie, vous pourrez augmenter la rentabilité de votre investissement locatif et bénéficier d’avantages non négligeables.

Alors, comment optimiser vos revenus d’investissement locatif sans payer trop d’impôts ?

29 Septembre 2022
Calculer le déficit foncier

Calculer le déficit foncier : travaux et intérêts d'emprunt

Depuis la loi de 1993 (loi Balladur), lorsque l’on est propriétaire d’un bien immobilier qui coûte plus cher que ce qu’il nous rapporte, il se crée ce que l'on appelle un déficit foncier qui permet de déduire la différence (ou une partie de cette différence) de son revenu global (les salaires).

Il permet ainsi de ne pas être imposé sur son revenu foncier à hauteur des charges que l’on supporte, voir de réduire son impôt sur les revenus des salaires sous certaines conditions.

 

29 Septembre 2022
Régime micro BIC en location meublée

Régime micro BIC en location meublée : définition et explications

La fiscalité est l’une des premières choses à penser lorsque vous souhaitez vous lancer dans l’investissement locatif. Selon ce que vous choisissez, l'impact sur votre rentabilité sera plus ou moins important. Qu’en est-il de la location meublée ? Le micro BIC est-il intéressant d’un point de vue fiscal ? On vous explique tout dans cet article.

29 Septembre 2022
Prélèvement à la source de l'impôt et sort du déficit foncier

Prélèvement à la source de l'impôt et sort du déficit foncier

C'est désormais décidé, le prélèvement à la source de l'impôt sur les revenus initié par le président Hollande et conservé par le gouvernement Macron est maintenu mais décalé à l'année 2019.

En 2019, vos revenus de 2019 seront prélevés "à la source" directement sur votre bulletin de salaire. Votre salaire devient donc en théorie un salaire net de l'impôt sur le revenu.

29 Septembre 2022