Déclaration LMNP 2024 : le guide complet

Si vous êtes ici, c'est que vous avez décidé de louer sous statut LMNP. Bon choix ! Maintenant, il reste la partie des papiers avec la fameuse déclaration LMNP. Pas de panique, nous vous guidons dans cet article !

Mise à jour le 15 Décembre 2023
Déclaration LMNP 2024
Investissement clé en main

Besoin d'être accompagné dans votre projet ?

Grâce à nos experts, nous étudions votre projet d'investissement locatif et nous vous accompagnons pour le concrétiser plus vite !

Le statut LMNP

Le LMNP ou Louer en Meublé Non Professionnel est un statut qui s’utilise lorsque vous mettez en location un logement meublé. Plutôt avantageux, il est idéal pour toutes les personnes qui souhaitent se lancer dans l’immobilier grâce à sa gestion plutôt simplifiée.

Pourquoi ce statut attire-t-il de nombreux propriétaires ? Car il permet de payer peu ou pas du tout d’impôts sur les loyers grâce à sa fiscalité. Il est tout à fait possible d’investir dans un bien neuf ou ancien. Pour les achats de biens immobiliers neufs, il s’agit bien souvent de VEFA (Vente en l’Etat Futur d’Achèvement) ou “vente sur plan”. Dans le cas de logements anciens, cela concerne des biens existants qui offrent une vision plus large sur la stratégie d’investissement : le loyer pratiqué, les charges, les travaux à prévoir, la solvabilité du gestionnaire…

Les conditions d’obtention du statut LMNP

Bien sûr, il faut remplir quelques conditions pour obtenir le statut LMNP :

  • Enregistrement au centre des impôts;
  • Envoie au Greffe du Tribunal de Commerce de la déclaration de début d’activité pour obtenir le numéro de SIRET;
  • Ne pas dépasser le seuil de 23 000 € par an ou 50% de vos revenus globaux de l’année. Au-dessus, c’est le LMP qui s’applique.

Dans quels cas utiliser le statut LMNP dans vos investissements immobiliers ? On retrouve deux grands types de biens :

  • Les appartements classiques meublés : studios, T1, T2… c’est vous qui gérez seul le bien, les locataires, les éventuels travaux et frais d’entretien.
  • Les logements en résidences de services : il s’agit de logements qui offrent des services spécifiques supplémentaires à la simple location meublée (restauration, salle de sport, laverie, salle d’étude…). On retrouve notamment les résidences étudiantes, les résidences seniors, les résidences de tourisme et d’affaires. Ce type de résidence est géré par un gestionnaire. Vous signez un bail commercial avec celui-ci et il se charge d’exploiter commercialement votre logement tout en vous versant un loyer.

Découvrez l’interview de Florian, investisseur en LMNP

Déclaration LMNP : BIC ou BNC ?

Cela vous concerne si vous êtes une entreprise individuelle ou une micro-entreprise. Il est possible de cumuler le statut d’auto-entrepreneur et le LMNP sous certaines conditions. Les BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) et les BNC (Bénéfices Non-Commerciaux) sont des impositions différentes qui impactent directement votre fiscalité.

L’imposition pour les BIC et BNC est différente selon leur montant. Il faut veiller à respecter les plafonds :

  • Cumul LMNP et prestation de services (BNC) : le plafond à ne pas dépasser est de 72 500€.
  • Cumul LMNP et vente de marchandises (BIC) : le plafond ne doit pas excéder 176 200 € pour l’ensemble des activités. Les recettes locatives ne doivent pas dépasser le plafond de la prestation de service (72 500€).

En cas de dépassement des seuils fixés par l’administration fiscale, une période de tolérance s’applique. Cependant, si cela se réitère pendant 2 années consécutives, vous basculez en entreprise individuelle. N’hésitez pas à faire appel à un expert-comptable pour votre déclaration d’impôt, compte tenu des spécificités de ce cumul.

Si vous restez en simple particulier, il est possible de choisir entre deux régimes d”imposition : le régime micro-BIC ou réel. L’un ou l’autre s’applique en fonction des stratégies de chaque propriétaire.

declaration lmnp

Déclaration LMNP au réel

Vous vous demandez certainement quel est le régime fiscal le plus avantageux en LMNP pour déclarer vos BIC (bénéfice industriels et commerciaux) ? Voyons ce qu’apporte le régime réel.

C’est quoi le LMNP au réel ?

Le régime au réel est une niche fiscale qui est accessible en LMNP. Il est facultatif si vous êtes éligible au micro-BIC. On distingue le réel simplifié et le réel normal.

Le régime réel simplifié s’applique lorsque les recettes annuelles sont entre 72 600 € et 818 000 € hors taxes. Il est possible en tant que bailleur de demander cette option si les recettes sont inférieures à 72 600 €. Au-dessus de 818 000 €, vos revenus doivent être déclarés au régime réel classique.

Le régime réel peut être avantageux mais nécessite beaucoup plus de vigilance concernant les démarches fiscales, administratives et comptables.

Pourquoi choisir le LMNP au réel ?

Ce statut est à privilégier lorsque vous êtes dans une stratégie où vous souhaitez obtenir des recettes locatives assez importantes, mais aussi dans le cas d’achat de nombreux biens immobiliers meublés. Dès que vous dépassez le seuil des 72 600 € de recettes annuelles, c’est ce régime qui s’applique automatiquement.

Les avantages du LMNP au réel

Le régime réel est avantageux car il vous permet de mettre en place plusieurs actions afin d’optimiser votre fiscalité.

En effet, vous pouvez déduire de vos charges toutes les dépenses liées à la gestion du bien : travaux, taxe foncière, assurances, intérêts d’emprunt… L'amortissement permet de réduire fortement vos bénéfices imposables (plus de 50% des recettes annuelles).

Il est possible de réduire ses impôts sur les honoraires comptables dans le cadre d’une adhésion au CGA. La TVA est récupérable sur le prix d’acquisition lorsque vous investissez dans une résidence de services en neuf (EHPAD, résidence étudiantes, d'affaires ou touristiques).

Dans le cas d’un déficit, il est possible de l’appliquer sur les dix années qui suivent si le plafond est au-dessus de 10 700 € par an.

Comment déclarer au réel ?

Pour déclarer ses recettes, il faut remplir la déclaration de résultat n°2031 lors de la déclaration d’impôt ainsi que la 2042 C Pro. Il faut y joindre également les annexes suivantes :

  • Un bilan mentionnant les créances et les dettes à la clôture de l'exercice;
  • Un compte de résultats comprenant les rubriques du résultat comptable et fiscal;
  • Un tableau des amortissements, des immobilisations;
  • Un relevé des amortissements dérogatoires, des déficits reportables et des provisions;
  • Un tableau qui détermine la valeur ajoutée produite pendant l’exercice.

Comment remplir la 2042 C Pro LMNP au régime réel ?

Dans le cas du régime au réel, vous n’indiquez pas vos recettes locatives mais votre bénéfice. Ici, il n’y a pas de différence entre la location meublée classique ou classée. Cependant, les cases à remplir ne sont pas les mêmes si vous êtes ou non adhérent d’un centre de gestion agréé. Dans le cas où vous n’êtes pas adhérent, le montant de vos recettes locatives est majoré de 25% et vous ne pouvez pas bénéficier de la réduction d’impôts des frais de comptabilité.

  • Vous faites partie d’un CGA : il faut remplir la case 5NA, et pour l’époux, le conjoint ou la personne à charge, les cases 5OA et 5PA.
  • Vous n’êtes pas adhérent d’un CGA : remplissez le montant des revenus imposables dans la case 5NK, et pour vos proches les cases 5OK et 5PK. L’administration applique ensuite la majoration.
  • Déduire les déficits : si vous êtes dans un CGA et que le déficit est sur l’année d'imposition, remplissez la case 5HY, dans le cas contraire, remplissez la case 5NZ. Si le déficit est antérieur à l’année d’imposition, déclarez le montant dans les cases 5GA, 5GB, 5GC…
  • La déclaration des prélèvements sociaux : reportez le montant de vos bénéfices dans les cases 5NM (si vous êtes adhérent à la CGA) et dans le cas contraire 5KM (5OM et 5PM pour l’époux ou personne à charge).

Nous vous conseillons de vous faire aider par un expert-comptable pour la comptabilité. Vous pouvez aussi adhérer à une CGA (Centre de Gestion Agréé) afin de bénéficier de conseils d’experts pour optimiser votre LMNP.

lmnp declaration fiscale

Déclaration LMNP au micro-BIC

Le régime micro-BIC est très simple à mettre en place en LMNP. Il s’applique sur les recettes générées par les locations meublées. Quel est-il et comment l’appliquer ?

C’est quoi le LMNP au micro-BIC ?

Le micro-BIC est le régime par défaut si les revenus locatifs de vos locations ne dépassent pas un chiffre d’affaires de 72 600 € par an (ou 170 000 € pour les logements classés et touristiques).

Une fois éligible au micro-BIC, il faut calculer le bénéfice taxable afin de réaliser un abattement forfaitaire de 50% sur vos revenus imposables. Ce revenu est ensuite taxé au taux marginal de votre impôt sur le revenu et subit les prélèvements sociaux de 17,2%.

Pourquoi choisir le LMNP au micro-BIC ?

Sous le LMNP, le régime micro-BIC est idéal pour les petits investisseurs qui débutent dans l’immobilier, grâce à sa simplicité de gestion. De plus, il n’est pas nécessaire de faire appel à un comptable. La simple déclaration des recettes locatives vous permet d’en bénéficier.

Les avantages du LMNP au micro-BIC

Le LMNP associé à l'abattement forfaitaire de 50% du micro-BIC vous permet de bénéficier de revenus fiscalisés de moitié. Autre avantage, la quote-part de loyer retenu est soumise au barème progressif de l’impôt. Cela vous permet de rester dans votre tranche d’imposition et de payer peu d’impôts.

Comment déclarer au micro-BIC ?

Lors de votre déclaration d’impôts sur le revenu, vous devez joindre des annexes concernant vos recettes en LMNP :

Indiquer les revenus des locations meublées dans le formulaire n°2042 C-PRO, dans la rubrique “Professions non salariées” et la sous-rubrique “Revenus des locations meublées non professionnelles”. Il faut noter la somme totale, le fisc s’occupe ensuite de calculer l’abattement.

Comment remplir la 2042 C Pro LMNP au régime micro-BIC ?

Au micro-BIC, dans le cadre d’une location meublée classique, il faut renseigner le montant brut de vos recettes locatives ainsi que les charges locatives dans la case 5ND. Si votre époux ou conjoint perçoit également les recettes locatives, il faut l’indiquer dans la case 5OD.

Pour une location meublée plus spécifique (classé ou chambres d’hôtes), indiquez le revenu brut et les charges dans la case 5NG. Comme indiqué précédemment, votre moitié remplit les cases 5OG.
Pour les prélèvements sociaux, il vous faut indiquer vos recettes brutes dans la case 5NJ (5OJ et 5PJ le cas échéant).

La nouvelle réforme de l’impôt du 1er janvier 2019 avec le prélèvement à la source supprime l’année de décalage entre vos revenus de location et leur imposition. Le propriétaire bailleur a le choix entre être soumis à un acompte mensuel ou trimestriel. L'imposition totale est régularisée par la suite sur la base de la déclaration de revenus.

declaration lmnp guide

Déclaration LMNP : que faire en cas d’oubli ?

Vous avez du retard dans votre déclaration de revenus ? Quels risques prenez-vous en ne déclarant pas à temps ?

Quand faire sa déclaration LMNP ? Les déclarations des revenus en location meublée s’effectuent le second jour ouvré suivant le 1er mai. Au-delà, l’administration fiscale peut vous réclamer des pénalités de retard. À savoir que les dossiers sont analysés au cas par cas. Elle prend en compte votre situation et votre historique avec l’administration.

Dans le cas du régime réel simplifié

Il s’agit de votre première déclaration ? L’administration fiscale peut être indulgente et ne pas vous pénaliser. Elle va regarder la date du début d’activité inscrite sur le formulaire de déclaration LMNP cerfa P0i. S’agissant d’un régime beaucoup plus complexe que le micro-BIC, le régime réel demande de fournir de nombreuses annexes à votre liasse fiscale. C’est pourquoi, l’administration peut tolérer certains retards si cela est justifié en y joignant un courrier expliquant votre situation.

Comment cela se passe-t-il ?

Une fois la date de déclaration dépassée, l’administration fiscale vous envoie une première relance par courrier au mois de juin. Une fois reçue, vous disposez d’un délai d’un mois pour répondre. Si vous n’apportez pas de réponse, un second courrier est envoyé par l’administration qui vous informe de la mise en recouvrement. La note peut vite être salée ! L’amende peut s’élever à 150 € par feuille de déclaration manquante.

Déclaration LMNP en ligne : la télédéclaration

Comment déclarer le LMNP ? Pour gagner du temps et envoyer votre déclaration à temps, vous pouvez opter pour la télédéclaration. La démarche s’effectue sur TELEDEC, voici les étapes :

  • Allez sur le site TELEDEC;
  • Inscrivez-vous et indiquez toutes les informations concernant votre entreprise : nom, prénom, numéro de SIRET, forme juridique, régime d’imposition, l’adresse du logement …
  • Renseignez la date du début d’activité;
  • Vous avez accès aux documents pour effectuer votre liasse fiscale;
  • Une fois le dossier complet et validé, TELEDEC le transmet directement à l’administration fiscale. Celle-ci sera par la suite disponible sur votre compte fiscal sur impots.gouv.fr.
investissement locatif accompagné

Intéressé par l'investissement locatif rentable ?

Précisez votre projet d'investissement et profitez d'un accompagnement sur-mesure pour trouver le bien rentable !

Marie
Marie
Customer Success Manager

Annonces exclusives Horiz.io

Voir toutes les annonces »

Vous êtes au bon endroit pour investir dans l'immobilier 🏡

Avantages à prix imbattables
Des avantages à prix imbattables

PNO, GLI, MRH, Expert comptable, retrouvez nos avantages négociés pour booster votre rentabilité

Découvrir les offres
appels experts
Appelez un expert immobilier

Besoin de conseils 100% personnalisés sur votre investissement immobilier, fiscalité, gestion comptable, ou encore vos travaux, etc… ? Passez un coup de fil rapide à nos experts !

Réserver un appel expert
gestion locative en ligne
Gérez vos biens immo avec notre logiciel

Bail, quittance, régularisation de charges… Simplifiez-vous la vie avec nos outils accessibles en ligne.

La gestion locative en ligne

Articles similaires

location en meuble

Location en meublé : quelles obligations pour le locataire ?

Louer en meublé non professionnel (LMNP) ou en meublé professionnel (LMP) vous expose à des contraintes spécifiques concernant le mobilier à installer dans le logement. En plus d’autres formalités à respecter de votre côté en tant que propriétaire bailleur, vos occupants doivent aussi s’acquitter de certaines obligations à votre égard. S’il n’y a pas de liste des obligations du locataire fournie telle quelle lors de la mise en place de votre projet immobilier locatif, vous pouvez toutefois vous renseigner en amont de la rédaction du contrat de bail. Dans cet article, nous regroupons pour vous les obligations et devoirs des locataires dans le cadre d’une location en meublé.

09 Juillet 2024
avantages LMNP

LMNP avantages : 6 bonnes raisons de choisir ce statut !

Pour investir dans la pierre, de multiples manières sont à votre disposition, qu’il s’agisse de se mettre simplement à louer son logement à nue, d’utiliser des programmes de défiscalisation comme la loi Denormandie, ou encore de faire le choix du meublé. Et parmi chaque catégorie, il y a plusieurs façons de façonner son projet immobilier, car personne n’a exactement le même objectif en investissant dans le locatif.

Pour un certain nombre de particuliers investisseurs par exemple, leur stratégie locative tourne autour de la location meublée non professionnelle, et ce, pour de bonnes raisons. Alors, qu’est-ce qui pousse les contribuables français à se tourner de plus en plus vers le statut du LMNP ? 6 avantages à préférer ce régime fiscal pour un investissement immobilier locatif rentable !

28 Juin 2024
LMNP et charges déductibles 2024 : explications

LMNP et charges déductibles 2024 : explications

Le statut LMNP propose un certain nombre d’avantages, mais également de spécificités, notamment concernant les charges déductibles. Mise au point dans cet article.

15 Décembre 2023
Qu'est-ce que le LMNP ? (Loueur en Meublé Non Professionnel)

Qu'est-ce que le LMNP ? (Loueur en Meublé Non Professionnel)

Lorsqu'un propriétaire loue un logement déjà meublé à un locataire, il peut bénéficier du régime dit "LMNP" ou "Loueur en meublé non professionnel". C'est un régime fiscal adapté à ce type de location. Il présente de nombreux avantages et quelques inconvénients que nous allons vous détailler dans cet article.

25 Septembre 2023
les options lmnp possibles

LMNP : quelles sont les options possibles ?

Si la location en meublé non professionnel (statut LMNP) attire chaque année autant d’investisseurs particuliers, c’est notamment pour sa fiscalité qui optimise grandement les recettes locatives générées. À l’intérieur de cette famille de loueurs LMNP, on distingue diverses options, tant sur le plan fiscal que dans le choix des modes de location envisagés, comme nous allons le voir dans cet article !

28 Juillet 2023
location lmnp

Location LMNP : pourquoi est-ce un choix judicieux ?

Investir dans l’immobilier locatif est de plus en plus chose commune, grâce à la valeur « refuge » qu’a su devenir la pierre année après année et crise après crise. Seulement, l’investissement locatif est un vaste sujet, et qui plus est avec de nombreuses stratégies. Toutefois, nous pouvons facilement constater en faisant quelques recherches sur le Net que le statut LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) attire particulièrement les foules. Pourquoi ? C’est justement ce dont nous allons parler dans cet article. De plus, nous ferons la différence avec le statut au-dessus de ce régime, qui se nomme LMP, pour Loueur en Meublé Professionnel. Découvrez les intérêts de faire le plus longtemps possible de la location LMNP !

07 Juillet 2023
Loueur en meublé non professionnel

Loueur en meublé non professionnel : pour qui ?

En tant que contribuable français intéressé par les investissements immobiliers, vous savez sûrement qu’il existe de nombreuses manières de placer son argent dans la pierre. Entre la location nue, meublée, ou encore les stratégies locatives de tourisme, de résidences de services, etc., les moyens de générer des rendements ne manquent pas. Mais alors, qu’en est-il lorsqu’on est loueur en meublé non professionnel (LMNP) ? Est-ce un projet immobilier fait pour votre profil d’investisseur locatif ? Dans cet article, nous vous en disons plus sur ce statut très apprécié pour sa fiscalité avantageuse et, de ce fait, sa bonne rentabilité locative nette !

06 Juillet 2023
LMNP immobilier

LMNP immobilier : guide complet

Parmi les diverses manières de placer son épargne dans la pierre, la Location Meublé Non Professionnelle (LMNP) en est une très prisée. Il s’agit d’un statut que vous pouvez obtenir dès lors que votre stratégie pour investir dans l’immobilier locatif inclut de la location meublée. Toutefois, ce régime fiscal n’est pas le seul, car vous avez le choix avez le statut LMP, pour être dans ce cas Loueur en Meublé Professionnel. Ici, nous allons nous attarder sur le premier cas. Alors, pourquoi préférer être LMNP en immobilier et comment faire ? Quels sont les seuils à respecter et quels avantages offre cet investissement locatif immobilier meublé ? Découvrez notre dossier complet sur le sujet !

06 Juillet 2023