Impôt sur les sociétés abaissé à 28% à partir de 2017

À partir de 2017, le taux d'imposition des bénéfices des sociétés est abaissé à 28% progressivement. Il concerne les petites entreprises en 2017 (moins de 75 000€ de bénéfices) et sera étendu à toutes les entreprises en 2020.

Mise à jour le 21 Septembre 2022
Impôt sur les sociétés

Le calendrier de déploiement de la baisse de l'imposition sur les sociétés est le suivant :

  • Dès 2017, passage à 28 % de l’imposition des bénéfices pour l'ensemble des petites et moyennes entreprises (PME), jusqu’à 75 000 euros de bénéfice (sans revenir sur le taux réduit actuel) ;
  • En 2018, pour l'ensemble des entreprises jusqu'à 500 000 euros de bénéfices ;
  • En 2019, extension du taux à 28 % à l’ensemble des bénéfices des PME, des entreprises de taille intermédiaire et grandes entreprises (ETI/GE) dont le chiffre d’affaires (CA) est inférieur à 1 milliard d’euros ;
  • En 2020, extension du taux à 28 % à l’ensemble des bénéfices des ETI/GE au chiffre d’affaires supérieur à 1 milliard d’euros, pour l'ensemble des entreprises.

Le simulateur étant spécialisé dans les calculs concernant l'immobilier nous avons décidé de paramétrer le taux à 28% dans tous les cas. Merci de vérifier que vous ne dépassez pas la limite de 75 000€ de bénéfices en 2017 (la majorité des utilisateurs du simulateur).

Source

calcul rendement locatif

Comment calculer votre rendement locatif ?

Grâce à notre simulateur, calculez la rentabilité de n’importe quel bien immobilier !

Bassel Abedi
Bassel Abedi
CEO

marketplace investissement locatif
Tout pour l'investissement locatif

Déco, ameublement, diagnostic immobilier, formation, coaching, assistance juridique… et bien +

Découvrir la Marketplace
chasse immobilière
Trouver la perle rare, c'est possible !

Les biens immobiliers les plus rentables sont ici. Nous vous aidons à les trouver.

La chasse immobilière rentable
gestion locative en ligne
Gérez vos biens immo comme un pro

Bail, quittance, régularisation de charges… Simplifiez-vous la vie avec nos outils.

La gestion locative en ligne

Articles similaires

Déclaration 2044 : définition et comment bien la remplir

Déclaration 2044 : définition et comment bien la remplir

La déclaration 2044 ou formulaire 2044 vous permet de déclarer vos revenus fonciers perçus, uniquement lorsqu’ils sont soumis au régime réel d’imposition (et non micro foncier), autres que ceux concernés dans la déclaration 2044 spéciale. Compliquée à comprendre et à remplir, elle nécessite de l’attention afin que toutes ses cases soient remplies correctement. Quitte à se creuser la tête, on préfèrerait faire une partie d'échecs !

30 Septembre 2022
imposition revenus fonciers

Revenus fonciers : quelle imposition ?

Vous venez d’investir dans la pierre et vous vous posez des questions concernant vos impôts ? La fiscalité est toujours un sujet de préoccupation majeure pour chaque contribuable venant de réaliser un investissement locatif.

C’est pourquoi nous vous proposons de passer en revue vos obligations en tant que propriétaire bailleur. Entre les dispositifs de défiscalisation, vos frais réels et les différents régimes fiscaux possibles, découvrez les spécificités des revenus fonciers en matière d’imposition.

30 Septembre 2022
micro foncier

Micro foncier : pour qui est destine ce régime ? Explications !

Quel que soit votre projet locatif, en tant qu’investisseur immobilier, vous devez penser en amont à vos impôts. Vous allez devoir vous soumettre à l’imposition forfaitaire du micro foncier ou au régime réel. Il peut alors être difficile de savoir quelle est la situation la plus avantageuse pour la rentabilité de votre investissement dans la pierre. Dans cet article, nous avons décidé de vous en dire plus sur le micro foncier : quel est ce régime fiscal et pour quel type de placement est-il destiné ? Nous vous proposons une explication détaillée pour que vous puissiez enfin vous réconcilier avec la fiscalité immobilière !

30 Septembre 2022
Calculer son impôt sur la plus-value immobilière

Comment calculer son impôt sur la plus-value immobilière ?

Pour calculer sa plus-value imposable, il convient d’abord de regarder s’il s’agit d’une résidence principale, secondaire, etc. et de connaître le régime d’imposition des plus-values avant de céder son bien. En effet, vous pourriez avoir des surprises, même au dernier moment chez le notaire ! Il existe aussi des exonérations ou des abattements. Alors, n’hésitez pas à vous renseigner : on fait le point. 

30 Septembre 2022