Loueur en meublé non professionnel : pour qui ?

En tant que contribuable français intéressé par les investissements immobiliers, vous savez sûrement qu’il existe de nombreuses manières de placer son argent dans la pierre. Entre la location nue, meublée, ou encore les stratégies locatives de tourisme, de résidences de services, etc., les moyens de générer des rendements ne manquent pas. Mais alors, qu’en est-il lorsqu’on est loueur en meublé non professionnel (LMNP) ? Est-ce un projet immobilier fait pour votre profil d’investisseur locatif ? Dans cet article, nous vous en disons plus sur ce statut très apprécié pour sa fiscalité avantageuse et, de ce fait, sa bonne rentabilité locative nette !

Investissement immobilier Lmnp
Mise à jour le 06 Janvier 2023
Loueur en meublé non professionnel

Location meublée non professionnelle : qu’est-ce que c’est ?

Le LMNP en immobilier, c’est un statut qui signifie littéralement loueur en meublé non professionnel. Il englobe tous les investisseurs locatifs particuliers qui achètent des biens afin de les louer en meublé, et qui ne dépassent pas 23 000 € de recettes locatives annuelles. De plus, il faut aussi que ces revenus ne soient pas supérieurs à 50 % des revenus totaux du foyer fiscal.

Ce statut octroie à son détenteur la possibilité de faire de la location dans l’appartement ou la maison qu’il a acheté. Pour cela, rien de plus simple, vous devez juste créer votre entreprise et récupérer votre numéro de SIRET. Après cela, vous pourrez exercer à titre non professionnel en mettant vos logements à la location. Vous avez alors l’obligation de respecter le minimum du mobilier à avoir dans un appartement LMNP, à savoir, entre autres :

  • une table adaptée au nombre prévu de locataires ; 
  • le bon nombre de matelas, avec des couettes ; 
  • des stores, rideaux occultants ou volets dans les lieux de nuits ; 
  • l’équipement nécessaire pour faire le ménage et la cuisine ; 
  • des couverts, ustensiles de cuisine, etc. ; 
  • un réfrigérateur ; 
  • une plaque de cuisson ; 
  • etc.

La liste s’avère très longue, mais globalement, vous devez au minimum respecter les bases du mobilier en location meublée, sachant que vous pouvez tout à fait, pour le confort du locataire et l’esthétique du logement, mettre plus de meubles et accessoires à sa disposition. L’avantage, c’est que cela pourra aussi vous permettre de vous démarquer des propriétaires bailleurs en LMNP concurrents.

marketplace

Besoin d’aide pour meubler votre bien locatif ?

Profitez d'offres et services exclusifs négociés auprès des meilleurs experts immobiliers.

Opter pour un investissement locatif meublé LMNP : conditions

Comme nous l’avons vu à l’instant, la première condition pour devenir un loueur LMNP est de vouloir faire de la location meublée, en créant son entreprise à cette fin. Toutefois, vous êtes dispensé d’inscription au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS), à l’inverse du statut de loueur en meublé professionnel (LMP). Ensuite, la condition relative aux montants maximums de revenus annuels est aussi très importante, puisque si vous dépassez cette limite, alors vous serez automatiquement considéré par l’administration fiscale comme loueur en meublé professionnel. Dans ce cas de figure, vous perdriez vos avantages fiscaux, en plus de devoir plus de charges.

Pour les autres conditions LMNP, vous devez être majeur et résider fiscalement en France. Par ailleurs, si vous avez eu des problèmes avec ce statut et êtes passé par la justice pour le régler (par exemple pour non-respect du minimum de mobiliers à avoir, avec dénonciation du locataire), vous ne pouvez plus aspirer à obtenir le statut de LMNP pendant quelques années. Sinon, le logement que vous mettez en location meublée non professionnelle doit être loué à titre de résidence principale et vos baux sont rédigés pour des durées renouvelables de un an. Dans le cas de la location étudiante, le bail est alors de 9 mois. 

Fiscalité LMNP

Micro-BIC en location meublée : de quel forfait parle-t-on ?

Investir dans l’immobilier locatif meublé, c’est en premier lieu bénéficier d’un régime forfaitaire plus avantageux que dans le cadre des revenus fonciers. En effet, 50 % d’abattements sont applicables annuellement pour votre déclaration de revenus tirés de la location meublée. À titre d’information, le microfoncier propose 30 % de déduction fiscale par an pour les recettes tirées de la location à nue. Comme vous le constatez, la fiscalité de la location meublée en micro-BIC est déjà plus intéressante pour les investisseurs. De plus, étant assujettis aux bénéfices industriels et commerciaux (BIC), vous êtes imposables en fonction de votre tranche d’imposition, comme pour vos revenus professionnels. 

Régime réel : quelles sont les charges déductibles d’une location meublée ?

Lorsque vous créez votre société de loueur LMNP, on vous attribue automatiquement le régime forfaitaire, sauf si vous le demandez explicitement. Si c’est le cas, alors vous devrez rester au réel pendant au moins les 3 années suivantes. Il est donc important de prendre le temps de choisir en toute connaissance de cause son régime fiscal, afin de ne pas le regretter plus tard.

Par ailleurs, le régime Bic au réel est celui que la majeure partie des loueurs LMNP prennent, parce qu’il implique une réduction d’impôts équivalente à toutes vos dépenses liées à votre acquisition immobilière louée en meublée, comme par exemple :

  • vos intérêts de prêt immobilier ; 
  • les honoraires d’agence ; 
  • les frais de notaire ; 
  • les charges de copropriétés ; 
  • les dépenses liées à de l’entretien ou de brèves rénovations (moins de 600 €) ;
  • vos charges pour la tenue de votre comptabilité ; 
  • l’assurance pour loyer impayé ; 
  • les frais fixes tels que la box internet, l’eau, ou encore l’électricité ; 
  • etc. 

Pour que cela soit faisable, vous devez toutefois tenir une comptabilité irréprochable et conserver vos factures de dépenses. Faire appel à un expert-comptable est d’ailleurs recommandé, bien que non obligatoire.

Enfin, le régime LMNP permet un amortissement de son bien immobilier, qu’il soit neuf ou ancien. Vous pouvez amortir de manière lissée, de 2,5 à 5 % du prix d’achat par an, sur une durée allant de 25 à 40 ans en moyenne. Cela correspond en fait à un taux d’usure dans le temps de votre demeure. Vous pouvez aussi amortir vos travaux de réparation et de rénovation (à visée d’amélioration du bien).

De plus, le mobilier est amortissable également, généralement sur des périodes allant de 2 ans à 10 ans, en fonction de l’équipement en question, à partir du moment où son montant est égal ou supérieur à 600 €, facture à l’appui. Tous ces avantages fiscaux profitent énormément aux loueurs en meublé non professionnel, qui peuvent se voir, pour certains, ne pas payer d’imposition sur leurs revenus locatifs !

Pour aller plus loin : Tout savoir sur la fiscalité LMNP !

Utiliser un simulateur LMNP en ligne avant de se lancer

Si vous hésitez entre plusieurs stratégies d’investissement locatif, alors vous avez à votre disposition la calculette LMNP Horiz.io. Notre calculateur de rentabilité locative est idéal pour vous permettre d’effectuer des simulations de votre projet immobilier (et autant de fois que nécessaire !).

Pour cela, vous avez juste besoin de vous installer confortablement avec votre ordinateur, car tout est faisable entièrement en ligne. Grâce à ce logiciel, vous avez une vue d’ensemble sur les performances financières potentielles du bien choisi, en fonction du secteur, du prix au m2, de la durée de votre prêt, son taux, etc., ainsi que sur la fiscalité à laquelle vous allez être assujetti. Vous pouvez alors tester chaque régime fiscal, tester en location nue ou en meublé, avoir une vue d’ensemble sur les dispositifs de défiscalisation existants pour chaque stratégie immobilière, et bien plus encore. 

En résumé, le statut de loueur en meublé non professionnel s’adresse aux investisseurs autant novices que plus expérimentés, qui souhaitent investir dans des logements pour faire des locations courtes, tout en profitant des avantages fiscaux que nous avons décrits. Si les travaux ne vous font pas peur et que vous êtes prêt à avoir une comptabilité plus complexe, alors c’est tout aussi intéressant au niveau de la défiscalisation. Enfin, si vous souhaitez une rentabilité locative nette de 4 % par an, alors ce statut est définitivement fait pour vous ! À condition de bien sélectionner son bien immobilier…

Alors, si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour faire de votre placement en location meublée non professionnelle un succès, essayez dès à présent notre calculatrice de rendements locatifs en ligne !

calcul rendement locatif

Comment calculer votre rendement locatif ?

Grâce à notre simulateur, calculez la rentabilité de n’importe quel bien immobilier !

Loueur en meublé non professionnel : FAQ

Quel régime fiscal pour LMNP ?

Comme nous l’avons vu, deux régimes sont possibles : le micro-BIC, ou le régime réel. Bien que ce régime forfaitaire soit déjà plus intéressant que celui du régime foncier, il n’en reste pas moins que le régime BIC au réel est le plus convoité par les investisseurs LMNP.

Qui doit payer la taxe d’habitation en cas de location meublée ?

C’est le locataire en place dans le logement au 1er janvier de l’année fiscale qui doit payer la taxe d’habitation. Cependant, avec la nouvelle réforme, cette taxe est supprimée pour 65 % de la population française en 2022, et sera totalement supprimée à compter de 2023.

Quelles sont les différences entre le statut LMNP et LMP ?

Le statut LMNP vous octroie la possibilité d’entreprendre en immobilier locatif à titre non professionnel. Si vous devenez loueur en meublé professionnel (LMP), dans ce cas, votre activité est considérée par l’administration fiscale comme étant professionnelle, comme son nom l’indique. Il en découle le paiement de plus de taxes et une défiscalisation moins avantageuse que pour le premier régime. Dès que vous franchissez le plafond des 23 000 € de revenus locatifs tirés de vos locations meublées pour l’année, vous basculez automatiquement en loueur LMP.

Poursuivez votre lecture : Zoom sur les amortissements en LMNP au réel

Marie
Marie
Customer Success Manager

Vous êtes au bon endroit pour investir dans l'immobilier 🏡

marketplace investissement locatif
Tout pour l'investissement locatif

Déco, ameublement, diagnostic immobilier, formation, coaching, assistance juridique… et bien +

Découvrir la Marketplace
Vendre son bine immo
Vendez votre bien immo en un éclair !

Vendez votre bien immobilier à un investisseur de la communauté Horiz.io

Vendre un bien immobilier
alertes immo rentables
Alertes immo en temps réel

Trouvez la bonne affaire : soyez alerté des annonces immo rentables !

Télécharger l'application gratuite

Articles similaires

location en meuble

Location en meublé : quelles obligations pour le locataire ?

Louer en meublé non professionnel (LMNP) ou en meublé professionnel (LMP) vous expose à des contraintes spécifiques concernant le mobilier à installer dans le logement. En plus d’autres formalités à respecter de votre côté en tant que propriétaire bailleur, vos occupants doivent aussi s’acquitter de certaines obligations à votre égard. S’il n’y a pas de liste des obligations du locataire fournie telle quelle lors de la mise en place de votre projet immobilier locatif, vous pouvez toutefois vous renseigner en amont de la rédaction du contrat de bail. Dans cet article, nous regroupons pour vous les obligations et devoirs des locataires dans le cadre d’une location en meublé.

30 Janvier 2023
location lmnp

Location LMNP : pourquoi est-ce un choix judicieux ?

Investir dans l’immobilier locatif est de plus en plus chose commune, grâce à la valeur « refuge » qu’a su devenir la pierre année après année et crise après crise. Seulement, l’investissement locatif est un vaste sujet, et qui plus est avec de nombreuses stratégies. Toutefois, nous pouvons facilement constater en faisant quelques recherches sur le Net que le statut LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) attire particulièrement les foules. Pourquoi ? C’est justement ce dont nous allons parler dans cet article. De plus, nous ferons la différence avec le statut au-dessus de ce régime, qui se nomme LMP, pour Loueur en Meublé Professionnel. Découvrez les intérêts de faire le plus longtemps possible de la location LMNP !

27 Janvier 2023
LMNP immobilier

LMNP immobilier : guide complet

Parmi les diverses manières de placer son épargne dans la pierre, la Location Meublé Non Professionnelle (LMNP) en est une très prisée. Il s’agit d’un statut que vous pouvez obtenir dès lors que votre stratégie pour investir dans l’immobilier locatif inclut de la location meublée. Toutefois, ce régime fiscal n’est pas le seul, car vous avez le choix avez le statut LMP, pour être dans ce cas Loueur en Meublé Professionnel. Ici, nous allons nous attarder sur le premier cas. Alors, pourquoi préférer être LMNP en immobilier et comment faire ? Quels sont les seuils à respecter et quels avantages offre cet investissement locatif immobilier meublé ? Découvrez notre dossier complet sur le sujet !

25 Janvier 2023
Investir en LMNP

Investissement LMNP : et si c’était la meilleure solution ?

Dans le secteur tant adoré des Français de l’immobilier locatif, le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) s’avère être celui le plus plébiscité des investisseurs locatifs. L’investissement LMNP serait-il vraiment la meilleure option pour dégager une bonne rentabilité locative tout en défiscalisant ? Dans cet article, nous vous proposons de comparer ce régime fiscal avec d’autres dispositifs d’État et programmes immobiliers. Nous vous dévoilons également tous les avantages et inconvénients du statut LMNP dans le cadre d’un investissement locatif meublé.

23 Janvier 2023
LMNP et charges déductibles 2023 : explications

LMNP et charges déductibles 2023 : explications

Le statut LMNP propose un certain nombre d’avantages, mais également de spécificités, notamment concernant les charges déductibles. Mise au point dans cet article.

16 Décembre 2022
Déclaration LMNP 2023

Déclaration LMNP 2023 : le guide complet

Si vous êtes ici, c'est que vous avez décidé de louer sous statut LMNP. Bon choix ! Maintenant, il reste la partie des papiers avec la fameuse déclaration LMNP. Pas de panique, nous vous guidons dans cet article !

16 Décembre 2022
Comptable LMNP : faut-il en prendre un 

Comptable LMNP : faut-il en prendre un ?

Vous envisagez d’effectuer un premier investissement immobilier locatif meublé et vous vous posez de nombreuses questions d’ordres administratives ? C’est normal, pas de panique ! En effet, vous êtes loin d’être le seul Français à désirer vous lancer dans l’immobilier locatif en tant que Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP), car ce régime attire chaque année de plus en plus d’investisseurs à la recherche d’opportunités de rendements locatifs. Dans cet article, nous répondons en détails à une question qui revient souvent quant à la comptabilité du loueur meublé : faut-il un comptable en LMNP ? Découvrez ce que dit la loi et nos conseils pour optimiser la comptabilité de votre projet immobilier locatif en meublé !

09 Décembre 2022
avantages du LMNP

LMNP avantages : 6 bonnes raisons de choisir ce statut !

Pour investir dans la pierre, de multiples manières sont à votre disposition, qu’il s’agisse de se mettre simplement à louer son logement à nue, d’utiliser des programmes de défiscalisation comme la loi Denormandie, ou encore de faire le choix du meublé. Et parmi chaque catégorie, il y a plusieurs façons de façonner son projet immobilier, car personne n’a exactement le même objectif en investissant dans le locatif. Pour un certain nombre de particuliers investisseurs par exemple, leur stratégie locative tourne autour de la location meublée non professionnelle, et ce, pour de bonnes raisons. Alors, qu’est-ce qui pousse les contribuables français à se tourner de plus en plus vers le statut du LMNP ? 6 avantages à préférer ce régime fiscal pour un investissement immobilier locatif rentable !

08 Novembre 2022