Calculer la rentabilité d’un bien : première étape avant l’achat !

Se lancer dans un investissement immobilier demande du temps et de l’organisation. Vous devez considérer chaque étape de votre projet pour parvenir à le réaliser, tout en atteignant vos objectifs financiers ou patrimoniaux. Dans le cas où votre but est d’investir dans l’immobilier locatif, c’est-à-dire de mettre en location votre futur logement, alors la première question à se poser sera celle du rendement locatif annuel potentiel de ce placement. C’est pourquoi, dans cet article, nous vous présentons tout ce qu’il faut savoir pour calculer la rentabilité d’un bien, comment y arriver et quels outils sont à votre disposition en ligne. De plus, nous verrons que d’autres indicateurs de performances que la rentabilité locative sont tout aussi importants à connaître lors de cette première étape avant votre acquisition dans la pierre !

Investissement locatif
Mise à jour le 06 Juillet 2023
Calculer la rentabilité d’un bien

Qu’est-ce qu’un rendement immobilier ?

Nous parlons fréquemment de rendement locatif ou encore de rentabilité immobilière pour mettre un chiffre sur la réussite d’un investissement immobilier locatif. Cet indicateur correspond à la somme des revenus (tirés des loyers) que l’on rapporte au prix d’acquisition du bien.

Utiliser le taux de rentabilité locative d’un bien immobilier permet de jeter un œil de manière globale sur les résultats financiers possibles du projet en question, afin de prendre connaissance de la première tangente. Ensuite, parmi les différents chiffres que l’on peut obtenir des différentes formules de rendements locatifs d’un logement, il y a la rentabilité brute et nette.

Tout d’abord, il faut calculer la rentabilité d’un bien dans la zone géographique de celui-ci (trouver un prix moyen, c’est-à-dire le prix moyen du marché), pour le comparer à celui de votre appartement ou maison. À partir de là vient le calcul de la rentabilité nette. Celle-ci inclut l’ensemble des charges attenantes au projet (frais de notaire, charges de copropriété, travaux, etc.), les impôts en fonction du régime choisi, les dispositifs de défiscalisation éventuels, etc. Vous devez chercher à déterminer votre seuil de rentabilité sur le projet immobilier que vous envisagez, c’est-à-dire le juste équilibre qui vous permettra de compenser vos dépenses par vos revenus locatifs. C’est l’objectif du chiffre d’affaires (CA) à réaliser pour ne pas perdre d’argent.

Comment faire un calcul de rendement locatif potentiel ? 

Effectuer le calcul de rentabilité d’un achat immobilier prend plusieurs formes, comme nous le disions plus haut. Il y a d’abord le calcul de la rentabilité locative brute, qui s’écrit ainsi :

([Montant global des loyers perçus en un an x 12]/[prix d’achat immobilier]) x 100

Le résultat de cette formule vous donne donc un taux de rentabilité brut, à exprimer en pourcentage.

Ensuite, pour calculer la rentabilité d'un bien en net, il vous faut rajouter au calcul les sorties d’argent réelles prévues pour ce projet immobilier, ce qui nous donne :

([Montant global des loyers perçus en un an x 12] — intégralité des dépenses relatives au bien/[prix d’achat immobilier]) x 100

Les charges à comptabiliser dans la formule du taux de rentabilité nette du bien sont, entre autres :

  • votre fiscalité ; 
  • les honoraires de gestion locative ; 
  • honoraires d’agence immobilière, le cas échéant ; 
  • les frais de notaire ; 
  • vos charges de copropriétés, le cas échéant ; 
  • les intérêts d’emprunt ; 
  • les travaux de rénovation éventuels ; 
  • etc.

Ce calcul peut prendre bien plus de temps que le premier, car il vous amène à réfléchir sur les détails de votre projet d’investissement locatif. Pour obtenir ce résultat plus simplement, nous vous donnons une solution à la fin de l’article : passer par un logiciel en ligne. 

Dans le même thème : Les bonnes résolutions pour bien investir en immobilier

calcul rendement locatif

Comment calculer votre rendement locatif ?

Grâce à notre simulateur, calculez la rentabilité de n’importe quel bien immobilier !

Quels sont les autres indicateurs de performance pour un projet immobilier ?

En plus du calcul de rentabilité locative par ville, de rentabilité brute d’un bien et de rendements nets, il faut effectivement pousser l’analyse financière plus loin pour prétendre connaître le potentiel réel d’un investissement immobilier. C’est pour cela que toutes ces indications relatives à la rentabilité locative d’un logement doivent absolument être complétées par des calculs des indicateurs de performance immobilière suivants :

  • Calcul TRI : le taux de rendement interne d’un placement est un indicateur vous permettant de mieux vous projeter dans votre projet locatif. Son calcul prend en considération les flux financiers relatifs à l’investissement sur une durée d’un an, ce qui aboutit à un résultat, appelé taux de rendement interne annuel. Lors du calcul, il faut se positionner sur un scénario de revente et une perspective concernant la plus-value dégagée à terme.
     
  • Calcul VAN : la valeur actuelle nette d’un investissement immobilier locatif représente ce que vaut le logement à l’instant T, en prenant en compte l’évolution du marché immobilier. Il est utile de la calculer avant d’acheter une maison, mais également avant de la revendre, pour vérifier si celle-ci n’a pas perdu trop de valeur entre-temps, et ainsi déceler s’il s’agit du moment opportun pour la revendre.

L’un ne va pas sans l’autre, la VAN et le TRI sont complémentaires. Pour que l’investissement ait un réel intérêt financier, la VAN doit être au moins égale à 0 (ce qui veut dire que les dépenses sont au moins couvertes par les rentrées d’argent), et au mieux, positive. Si celle-ci est négative, il est préférable de ne pas se positionner sur le projet en question, ou de revoir certains paramètres pour arranger le calcul.

Idéalement, vous devez donc avoir en votre possession ces trois indicateurs, et calculer la rentabilité du bien avec une déclinaison (celui du marché, le brut et le net). En amont à tout cela, le simple calcul de vos dépenses, couplées à vos revenus tirés de la location, vous donne le cash flow ou flux de trésorerie généré par votre potentielle opération immobilière.

Qu’est-ce qu’une bonne rentabilité locative ? 

Si vous souhaitez un jour devenir rentier immobilier, vous devez, plus que n’importe quel investisseur, vous demander quelle rentabilité locative atteindre pour réaliser ce rêve.

Tout d’abord, il est important de savoir que ce qu’il faut analyser, c’est l’ensemble des performances de chaque actif au sein de votre portefeuille immobilier. En effet, certains appartements peuvent vous dégager une rentabilité plus faible, mais ne jamais être en situation de vacance locative (sans personne dans le logement), ce qui vous fait une sorte de clé de sûreté au sein de votre patrimoine. Dans un cas inverse, le bien qui vous rapporte le plus annuellement peut aussi être celui qui a le plus de mal à trouver des locataires en toutes saisons. Donc, il vous faut avant tout nuancer lorsque vous calculez la rentabilité d’un bien. Au mieux, vous pouvez aussi vous faire aider par un expert-comptable ou un fiscaliste spécialisé dans le secteur immobilier. 

Pour répondre à la question sur la bonne rentabilité locative, si vous réussissez à avoir une moyenne de rendements annuels nets de 4 à 8 %, vous vous situez dans une fourchette intéressante. Si jamais chaque somme perçue en cash flow positif est mise de côté et réinjectée dans vos investissements, peu importe les supports (outre les livrets A, PEL, etc.), alors, l’effet des intérêts cumulés peut vous rapporter rapidement bien plus que prévu. 

Calculette rendement locatif : chez Horiz.io, la pierre est accessible à tous !

Nous avons vu à quel point le calcul de la rentabilité d’un bien avant un achat immobilier s’avère crucial et déterminant dans la réussite de votre projet locatif. Pour aller dans ce sens et vous aider un peu plus à concrétiser et à optimiser votre premier investissement dans la pierre locative, Horiz.io met à votre disposition une solution innovante d’investissement locatif clé en main.

Notre plateforme est entièrement accessible en ligne, et vous avez la possibilité d’être entouré d’experts du secteur, si toutefois vous aviez besoin de réponses à vos questions complexes. De plus, notre simulateur de rendements immobiliers vous octroie la chance de calculer  la rentabilité d'un bien, le TRI, la VAN, etc., le tout en un seul envoi de formulaire. Par ailleurs, vous pouvez lancer autant de simulations que nécessaire, afin de comparer notamment les effets des différents régimes fiscaux ou dispositifs d’État existants (loi Pinel, Censi Bouvard, Malraux, LMNP au réel et amortissement immobilier, etc.).

calcul rendement locatif

Comment calculer votre rendement locatif ?

Grâce à notre simulateur, calculez la rentabilité de n’importe quel bien immobilier !

Calculer la rentabilité d’un bien : FAQ

Quel est le bon taux de rendement locatif ? 

La réponse à cette question dépend surtout de vos objectifs financiers. Globalement, une rentabilité locative annuelle nette de 3 à 6 % est tout à fait correcte. De plus, sur le long terme, c’est un bon moyen d’en faire des revenus complémentaires. 

Quels sont les indicateurs de la rentabilité ? 

Parmi les indicateurs les plus souvent utilisés lors du calcul du potentiel d’un bien immobilier, il y a :

  • le cash flow ; 
  • le taux de rentabilité locative brut et net ; 
  • le taux de rendement interne (TRI) ; 
  • et la valeur actuelle nette (VAN).

Comment choisir un bon investissement ? 

Le choix d’un placement rentable et utile est défini par la nature de vos objectifs d’investissements. Si vous souhaitez vous créer un patrimoine pour en faire profiter à vos héritiers, ou encore si vous désirez plutôt bénéficier de revenus complémentaires, dans chacun des cas, vous n’adopterez pas la même stratégie immobilière. Une bonne définition de votre projet au départ est cruciale pour ne pas partir dans tous les sens et suivre une ligne conductrice optimale en fonction de votre situation personnelle.

Poursuivez votre lecture : Quel régime fiscal choisir pour son investissement locatif ?

Marie
Marie
Customer Success Manager

Annonces exclusives Horiz.io

Voir toutes les annonces »

Vous êtes au bon endroit pour investir dans l'immobilier 🏡

Avantages à prix imbattables
Des avantages à prix imbattables

PNO, GLI, MRH, Expert comptable, retrouvez nos avantages négociés pour booster votre rentabilité

Découvrir les offres
appels experts
Appelez un expert immobilier

Besoin de conseils 100% personnalisés sur votre investissement immobilier, fiscalité, gestion comptable, ou encore vos travaux, etc… ? Passez un coup de fil rapide à nos experts !

Réserver un appel expert
gestion locative en ligne
Gérez vos biens immo avec notre logiciel

Bail, quittance, régularisation de charges… Simplifiez-vous la vie avec nos outils accessibles en ligne.

La gestion locative en ligne

Articles similaires

Optimisation fiscale pour particulier

Optimisation fiscale pour particulier en 2024 : on vous explique tout

En tant que contribuable et propriétaire de biens immobiliers, vous pouvez chercher à faire baisser votre imposition en optimisant votre fiscalité. Il existe de nombreuses méthodes légales pour en profiter. Retrouvez toutes les explications dans notre article.

15 Décembre 2023
rendement locatif moyen mobil home

Quel est le rendement locatif moyen d’un mobil home ?

Un mobil home peut être un investissement locatif intéressant — avec une rentabilité moyenne oscillant entre 10 et 12 %. Ce rendement peut toutefois varier en fonction de plusieurs facteurs. Emplacement du camping, loyers de parcelle de terrain, ou montant des charges peuvent influer sur vos revenus.  

Que vous soyez un investisseur chevronné cherchant à diversifier votre portefeuille ou un débutant à la recherche d’une option accessible, ce guide est fait pour vous ! Il vous aidera à évaluer avec précision le potentiel de votre placement dans un mobil home.

29 Novembre 2023
rentabilité location saisonnière

Rentabilité location saisonnière : 4 conseils !

Si vous souhaitez compléter votre palette d’investissements avec un peu plus de rentabilité, que vous ayez déjà un pied dans l’immobilier ou non, alors la location de courte durée peut être une bonne solution ! Eh oui, la rentabilité de la location saisonnière est potentiellement très élevée, à condition de prendre en compte quelques paramètres et surtout, à condition de ne pas tout miser dessus, mais nous y reviendrons. Voici 4 conseils précieux pour réussir votre nouveau projet locatif saisonnier !

06 Septembre 2023
différence entre rendement et rentabilité

Quelle différence entre rendement locatif et rentabilité locative ?

Pour assurer la réussite de votre investissement immobilier, vous devez être en mesure d’évaluer sa performance dès le départ. Pour ce faire, vous pouvez vous concentrer sur deux indicateurs clés : le rendement et la rentabilité.

Le calcul du rendement locatif vous permet d’abord d’estimer les bénéfices annuels à attendre de votre placement. Il indique le rapport entre le coût total de l’acquisition et les revenus perçus sur une année. De manière générale, un bon taux de rendement est compris entre 4 et 7 %.

La rentabilité locative, quant à elle, vous permet d’estimer l’intérêt global de l’opération dans le temps. Cette fois-ci, vous prenez aussi en compte le potentiel de plus-value ou de moins-value.

23 Août 2023
rendement moyen d'une location airbnb

Quel est le rendement locatif moyen d’une location Airbnb ?

Souplesse de gestion, contrat de location flexible, tarifs modifiables selon la saison, réduction des risques d’impayés de loyers… la location courte durée comporte de nombreux avantages. Elle offre également un rendement particulièrement attractif, surtout si vous louez votre bien via Airbnb.

La rentabilité de votre appartement sera dans ce cas 2,6 fois supérieure. Le rendement locatif sur Airbnb peut cependant varier en fonction de plusieurs facteurs : emplacement du logement, taux d’occupation, frais d’exploitation et qualité de gestion. Les détails dans cet article.

23 Août 2023
optimiser rendement locatif

Rendement locatif : comment l’optimiser ?

En devenant investisseur immobilier locatif, vous vous attendez à générer des recettes tirées de la location, correspondantes à vos loyers encaissés. Or, la simple idée de percevoir des revenus complémentaires peut suffire à vous demander comment optimiser cette nouvelle entrée d’argent. Pour calculer la rentabilité annuelle brute de votre projet immobilier, vous devez appliquer une formule simple. Vous multipliez le montant du loyer par 12, puis le résultat se multiplie par 100, avant de diviser la somme par le prix d’achat immobilier. Vous obtenez alors un taux s’apparentant au rendement dégagé. Dans cet article, nous allons justement faire le point sur des astuces à considérer pour optimiser votre investissement locatif et donc votre rendement locatif annuel !

28 Juillet 2023
investissement immobilier rentable

Comment obtenir un investissement immobilier rentable rapidement ?

Pour faire fructifier son argent, l’épargne classique sur un produit bancaire de type livret A n’est plus tout à fait au goût du jour. Cette enveloppe sert plutôt à conserver un peu de liquidité pour disposer d’une sécurité en cas de coups durs. Si l’on recherche de la rentabilité, il est davantage conseillé de se tourner vers des valeurs mobilières via les places boursières, ou en choisissant le terrain du non coté, comme le crowdfunding immobilier. Investir dans l’immobilier locatif est également une option à ne pas négliger, puisqu’en plus de générer de possibles revenus complémentaires, il s’agit d’un actif solide, qui fait grandir de manière physique votre patrimoine. Découvrons plusieurs pistes pour réaliser un investissement immobilier rentable rapidement !

28 Juillet 2023
calculateur-rendement-locatif

Calculateur rendement locatif : pour se projeter facilement !

Quand on part dans l’optique de faire un placement immobilier pour louer, il n’est pas toujours évident de savoir où l’on met les pieds, qui plus est la première fois. C’est pourquoi il est souvent conseillé de faire appel à des personnes expertes du domaine en question, au moins pour élargir son point de vue et considérer l’investissement dans son ensemble. Cela passe par comprendre les différents régimes fiscaux et leurs impacts sur la rentabilité générée. De plus, des paramètres cruciaux comme la vacance locative ou le prix du m2 par ville ne doivent pas vous échapper. Dans cet article, découvrez comment le calculateur de rendement locatif peut réellement vous aider à réaliser des investissements immobiliers rentables !

07 Juillet 2023