Loi Girardin : et si les impôts pouvaient rapporter gros ?

Bon nombre d’investisseurs immobiliers recherchent des solutions pour investir sur un marché porteur, dans le but de dynamiser leur portefeuille, mais également de le diversifier. Entre la loi Pinel, le dispositif Denormandie ou encore les programmes Malraux et Monuments historiques, l’État français a mis beaucoup d’actions en place pour permettre aux contribuables de défiscaliser à travers l’immobilier et ainsi de disposer d’un ensemble d’actifs aussi différents que complémentaires. Par ailleurs, il existe une loi qui n’est pas fréquemment citée, mais qui pourtant possède ses avantages pour votre épargne active : le dispositif Girardin. En réalité, il y en a deux : la loi Girardin immobilier et le Girardin industriel. Zoom sur ces programmes de défiscalisation outre-Atlantique !

Investissement immobilier
Mise à jour le 09 Janvier 2023
loi-girardin

Comment fonctionne la loi Girardin ? 

La loi Girardin a pour but de dynamiser les départements et territoires d’outre-mer (les DOM-TOM) en permettant aux Français qui le souhaitent de réaliser un investissement immobilier ou industriel sur ces terres. Les niveaux de rendements attendus sont plutôt bons, et nous pourrions comparer ce dispositif à celui de la loi Pinel, car il lui ressemble fortement.

Ce placement éthique et responsable s’inscrit dans une démarche d’aide au développement des DOM-TOM, tout en profitant à la clé d’une réduction d’impôts non négligeable. C’est un parfait moyen de diversifier son portefeuille. Avant de se lancer, il est crucial d’étudier les deux solutions (immobilier et industriel) pour déterminer le programme vous permettant d’en dégager les meilleurs avantages fiscaux. Cela dépend donc avant tout de la situation personnelle et financière, ainsi que des objectifs de chaque investisseur potentiel.

Dans tous les cas, vous avez jusqu’en 2025 pour en bénéficier.

🔎 Dans le même thème : Défiscalisation immobilière : qui peut en profiter ?

Loi Girardin immobilier 

Avantages d’investir dans l’immobilier avec ce dispositif 

Le dispositif Girardin immobilier vous octroie la possibilité d’acheter un bien en outre-mer pour participer au développement de ces territoires français. En plus de cela, vous avez de nombreux intérêts à vous lancer dans un tel projet locatif :

  • pour générer des revenus complémentaires grâce aux loyers mensuels versés par vos locataires ; 
  • vous constituer ou étendre votre patrimoine immobilier outre-Atlantique ; 
  • disposer d’une fiscalité immobilière plus souple grâce au plafonnement annuel de cette niche fiscale plus avantageux qu’en métropole : 18 000 €, contre 10 000 € dans l’hexagone ; 
  • pouvoir réduire son imposition jusqu’à 50 % du montant total du placement.

Comme vous le voyez, la loi Girardin dispose de plusieurs atouts très intéressants dans une stratégie de diversification de ses actifs et de défiscalisation immobilière. Toutefois, pour y accéder, vous devez respecter les conditions suivantes.

Conditions pour concrétiser ce placement dans la pierre 

Afin de vous lancer pour de bon dans un investissement en loi Girardin outre-mer, vous devez réunir l’ensemble de ces points : 

  • avoir pour projet d’acheter un bien neuf dans les DOM-TOM ; 
  • vous engager à louer le logement durant 6 années minimum ; 
  • mettre en location l’habitation dans les 6 mois suivant l’achat ou l’achèvement des travaux 
  • tenir compte des plafonds de loyer à appliquer et des plafonds de ressources nécessaires pour y accéder en tant que locataire ; 
  • votre permis de construire doit avoir été délivré avant le 31/12/2012 si vous vouliez profiter d’un taux de réduction d’impôts de plus de 26 %, etc.

Lorsque vous engagez ce projet immobilier en 2023, il n’est plus possible de bénéficier des mêmes abattements fiscaux qu’avant, mais vous pouvez néanmoins bénéficier d’une réduction tout de même intéressante allant jusqu’à 26 % de la somme globale de votre investissement dans la pierre.

Zoom sur le dispositif Girardin industriel 

Avantages de cette niche fiscale 

Loi Girardin et défiscalisation vont de pair, même lorsqu’il s’agit du plan créé pour relancer l’industrie des DOM-TOM, et non le marché de l’immobilier à proprement parler. Justement, c’est d’ailleurs ce programme financier qui attire le plus les investisseurs ayant pour but principal de défiscaliser, car l’effet de boost est très fort.

Cela est en partie dû au fait que c’est un dispositif dit « one-shot », avec abattement fiscal immédiat. Vous pouvez bénéficier d’un abattement allant de 110 à 130 % du montant total investi dans le projet ! Concrètement, ces avantages sont applicables l’année suivante, ce qui n’est pas le cas d’autres solutions visant à défiscaliser dans l’immobilier. Ensuite, la réduction est imputée sur les impôts nets à payer, et non sur ceux des revenus ! Enfin, le plafond de la niche est là encore plus conséquent qu’en métropole. 

Conditions pour pouvoir investir en outre-mer avec cette loi

Afin d’être éligible à cette loi Girardin industriel, outre le fait d’investir sur les territoires des DOM-TOM, vous devez cocher ces deux cases dans votre projet financier :

  • investir dans une société en participant au financement de matériel pour l’entreprise en outre-mer ;
  • louer ce même matériel au professionnel en question durant une période de 5 ans ;
  • À l’issue des 5 années écoulées, vendre les équipements à la société pour une somme « symbolique » de 1 €.

À l’inverse de certains autres programmes aux objectifs fiscaux similaires, la loi Girardin pour l’industrie ne vous impose pas d’engagement.

Quels risques comporte ce mode de défiscalisation immobilière ? 

En dépit de tous les avantages cités plus haut pour les deux dispositifs attenants à la loi Girardin, ceux-ci sont non sans risques.

En effet, le programme de défiscalisation industrielle Girardin outre-mer n’est pas le placement le plus évident à mettre en place, car le processus est long et la logistique est complexe. C’est pour cette raison que pour être sûr d’effectuer le placement dans les règles de l’art, s’entourer de professionnels du secteur est vivement conseillé. De plus, cela vous permet d’être davantage protégé quant à la fiabilité du porteur de projet que votre capital va financer.

Concernant le dispositif axé sur l’immobilier, il n’y a pas réellement de risques supplémentaires par rapport à un investissement immobilier classique en métropole, si ce n’est que les limites du programme sont les mêmes que pour la loi Pinel. Les tarifs des loyers étant plafonnés pour correspondre aux revenus les plus modestes, vous êtes limité dans la rentabilité locative mensuelle de votre placement. Toutefois, couplée à d’autres solutions d’épargne active, la loi Girardin immobilier conserve ses avantages intacts.

Comment simuler son investissement en loi Girardin ?

Pour lever ses doutes et incertitudes sur les rendements potentiels et la défiscalisation espérée en participant à de tels programmes, vous pouvez utiliser un simulateur de rentabilité en ligne. 

Grâce à notre calculette de rentabilité locative en ligne, vérifiez en un coup d’œil si la loi Girardin dans le secteur immobilier est faite pour vous ! Et si le dispositif industriel est celui qui vous intéresse le plus, alors profitez de l’aide de nos experts dans chaque secteur tournant autour de la fiscalité et des investissements financiers, en réservant votre appel. 

Pour finir, n’oubliez pas que notre offre est une solution complète d’investissement locatif clé en main, c’est pour cela que nous mettons également à votre disposition un outil visant à vous aider dans la gestion locative de votre patrimoine immobilier… 

Quoi qu’il advienne, si l’envie de faire une simulation Girardin vous prend, ou que vous souhaitez comparer le dispositif à un autre plan d’État de la métropole, n’hésitez pas et essayez notre simulateur de rentabilité locative directement en ligne ! C’est l’occasion d’avoir un aperçu de votre projet global, et ainsi de savoir si tous les paramètres jouent en votre faveur pour cet investissement immobilier outre-Atlantique…

calcul rendement locatif

Comment calculer votre rendement locatif ?

Grâce à notre simulateur, calculez la rentabilité de votre bien en loi Girardin.

Loi Girardin : FAQ

Comment investir en loi Girardin ?

La première nécessité si vous voulez utiliser le dispositif Girardin dans le cadre d’un projet immobilier, c’est de vouloir acquérir un bien en région outre-mer. En effet, celle-ci n’est applicable que là-bas.

Comment déclarer à l’IR un Girardin industriel ?

Pour faire votre déclaration annuelle, vous devez remplir le formulaire 2042 IOM (Investissement outre-mer) en plus du n° 2042.

Pourquoi investir en outre-mer ?

En plus de pouvoir éventuellement avoir un pied à terre au soleil pour partir en vacances lors des périodes estivales en tant que résidence secondaire, investir dans l’immobilier dans ces régions est avant tout un bon outil de défiscalisation. Vous pouvez bénéficier de la loi Pinel outre-mer, ou du dispositif Girardin industriel et immobilier, selon vos préférences et vos objectifs patrimoniaux/financiers.

Poursuivez votre lecture : Investissement Pinel : 4 pièges à éviter !

Marie
Marie
Customer Success Manager

Vous êtes au bon endroit pour investir dans l'immobilier 🏡

marketplace investissement locatif
Tout pour l'investissement locatif

Déco, ameublement, diagnostic immobilier, formation, coaching, assistance juridique… et bien +

Découvrir la Marketplace
Vendre son bine immo
Vendez votre bien immo en un éclair !

Vendez votre bien immobilier à un investisseur de la communauté Horiz.io

Vendre un bien immobilier
alertes immo rentables
Alertes immo en temps réel

Trouvez la bonne affaire : soyez alerté des annonces immo rentables !

Télécharger l'application gratuite

Articles similaires

contrat location meublée

Contrat de location meublée en 2023 : le guide détaillé !

Le contrat de location meublé lie juridiquement le bailleur et son locataire pour un logement meublé. Ce document contient de nombreuses clauses que chacun s’engage à respecter. Nous vous expliquons dans ce guide tout ce qu’il faut savoir sur le contrat de location meublé en 2023.

19 Janvier 2023
Sous-location : risques, cadre légal et astuces

La sous-location : risques, cadre légal et astuces

Si un locataire est libre de faire ce qu’il veut et de recevoir qui il veut dans son logement, il ne peut pas tout le temps sous-louer son appartement, c’est-à-dire partager le loyer avec d’autres occupants ou lui faire payer l’intégralité pendant son absence. Nous parlerons de la sous-location classique dans un premier temps puis de la sous-location professionnelle.

10 Janvier 2023
loi scellier 2011 explication

Loi Scellier 2011 : on vous explique tout

La loi Scellier est un dispositif fiscal qui permet aux futurs propriétaires d’acheter des biens immobiliers dans le neuf, dans le but de les mettre en location. Qu’en est-il de cette loi et comment gérer ses investissements locatifs avec celle-ci ? Nous vous expliquons tout dans cet article.

04 Janvier 2023
loi monuments historiques

Loi Monuments Historiques : définition, objectifs et autorisations !

La loi Monuments Historiques est l’un des dispositifs de défiscalisation les plus anciens. Créée en 1913, elle offre une réduction fiscale avantageuse aux investisseurs achetant des logements anciens et historiques. Quelle est-elle exactement ? Découvrons-le plus en détails dans cet article.

02 Janvier 2023
Loi Elan : le bail mobilité

Qu’est-ce que la loi Elan : le bail mobilité, ses avantages

Le 19 septembre 2018, le projet de loi Elan a fait l’objet d’un accord en commission mixte paritaire. Le projet de loi vise à atteindre trois objectifs généraux qui sont la libéralisation de la construction, l’amélioration du cadre de vie et la protection des plus fragiles. En effet, ce projet de loi est élaboré en prenant en compte les évolutions de la société et des modes de vie de chacun, mais aussi les inégalités territoriales et les nouveaux besoins des habitants. Ainsi, le texte abrite de nouvelles mesures pour « construire plus, mieux et moins cher ». Également appelée loi logement de 2018, la loi Elan engendrera de nombreuses réformes quant au droit immobilier. 

12 Octobre 2022
article 15 de la loi du 6 juillet 1989

L'article 15 de la loi du 6 juillet 1989 : résilier le bail ou donner congé à son locataire

La loi du 6 juillet 1989 vise à réguler et encadrer les relations entre propriétaire et locataire. L'article 15 de cette loi vise à définir les conditions permettant la résiliation d'un bail.

22 Septembre 2022
Holding immobilier

Holding immobilier : quel est l’intérêt d’en avoir une ?

Comme tout investisseur et que cela soit pour les marchés financiers ou le secteur immobilier, vous désirez sûrement trouver le parfait montage financier afin de payer moins d’impôts. Nous avons souvent parlé des Sociétés Civiles Immobilières (SCI) qui facilitent la succession et optimisent vos rendements dans la pierre à plusieurs, mais il existe une forme plus complexe destinée cette fois à regrouper un patrimoine constitué de logements. Découvrez la holding en immobilier et quels sont les avantages à en créer une dans le cadre de vos investissements. 

23 Janvier 2023
Loi Malraux 2023

Loi Malraux 2023 : le guide complet !

La loi Malraux est un dispositif qui permet de bénéficier d'importantes réductions d’impôts lors d’un achat immobilier. Elle concerne les biens particuliers et à dimension historique destinés à la location. Quels sont ses avantages et quelles démarches effectuer pour en bénéficier ? Suivez notre guide complet !

16 Décembre 2022